Devoir de Philosophie

Dans la préface du Mariage de Figaro, Beaumarchais affirme avoir construit sa pièce « de façon à y faire entrer la critique d'une foule d'abus qui désolent la société ». Le théâtre est-il, selon vous, un lieu propice à une telle critique ? Vous y répondrez dans un développement argumenté, en vous appuyant sur les textes étudiés et sur vos lectures personnelles et votre expérience de spectateur.

Extrait du document

Dans le tableau que Figaro nous trace de la misère du peuple, il fait part des souffrances qu'il a lui-même enduré, mais cette représentation des conditions de vie des classes inférieures a une vocation plus étendue. Il s'agit de rendre sensible le lecteur à cette souffrance et pour ce faire, Beaumarchais n'hésite pas à montrer la misère de façon réaliste dans ses manifestations les plus concrètes. Il ne se contente pas de peindre les souffrances du peuple, il cherche également à mettre en cause une société qui non seulement n'aide pas le peuple mais va même jusqu'à le pousser à la malhonnêteté. - Le théâtre permet aussi de poser des problèmes politiques. Souvent ces problèmes sont transposés métaphoriquement au théâtre ; ils sont suggérés, symbolisés plus que représentés. De nombreux dramaturges ont exprimés un engagement politique à travers leurs pièces. Les problèmes politiques évoqués peuvent aussi bien concerner une situation internationale qu'une crise nationale.   Ex : ·         Le théâtre de Césaire dénonçant le colonialisme ou celui de Genet contre la guerre d'Algérie notamment dans Les Paravents. ·         Le Tartuffe de Molière dénonçant les abus de pouvoir de la compagnie du Saint sacrement   - Mais le théâtre « engagé » et critique s'expose à la censure et au malentendu. La censure a souvent sévi contre le théâtre utilisé comme un média ou un lieu de dénonciation sociales et politiques et de transmission d'idées subversives ou dérangeantes.

« Analyse du sujet et problématisation Il s'agit d'abord d'analyser la citation de Beaumarchais concernant Le Mariage de Figaro, pièce subversive écrite en 1778.

Beaumarchais y formule sa conception du théâtre comme lieu de dénonciation des injustices sociales et des abus en tous genres (notamment, à cette époque de forte contestation politique, des abus de pouvoir). Notons que le terme « critique » peut s'entendre en deux sens : il s'agit certes d'un reproche, d'un jugement négatif contre « abus » de la société, mais aussi de les analyser pour en montrer les effets pernicieux.

Pour exercer une critique, le dramaturge doit montrer en quoi elle est fondée et donc se prêter à une argumentation. Le théâtre est envisagé ici à la fois comme genre littéraire et comme lieu public où ont lieu des représentations, des spectacles.

Le terme de « lieu propice » est employé ici au sens propre ( d'endroit, d'infrastructure) comme au figuré ( au sens plus large d'espace, et ici, concernant le théâtre, de média littéraire). Problématique : Le théâtre, en tant que genre littéraire et lieu de spectacle peut-il exercer de façon efficace une fonction critique dans la société ? I) Le théâtre dispose d'une puissance indéniable d'analyse, d'argumentation et de conviction. - Le dialogue théâtral en lui-même se prête au débat d'idée.

On note une importance du dialogue argumentatif au théâtre, forme vivante, héritière du dialogue philosophique.

Par les dialogues, le dramaturge cherche donc, à force d'arguments successifs, à faire adhérer son public à sa dénonciation et à sa critique. Ex : La colonie de Marivaux : dans la scène 13 de la pièce, Arthénice, Lina et madame Sorbin suivies par une troupe de femmes vont à la rencontre des hommes assemblés pour établir la constitution nouvelle de l'île utopique où ils se trouvent.

Elles ont préparé un placard, c'est-à-dire une affiche où se trouve leur version de la constitution. Arthénice et Mme Sorbin font un véritable plaidoyer en faveur des femmes afin qu'elles soient l'égal des hommes. Les Femmes savantes de Molière, acte I, scène 1 : on assiste dès l'ouverture de la pièce à un dialogue argumentatif entre Armande et Henriette dans lequel chacune défend sa thèse, la première étant contre le mariage et la deuxième pour. · Les arguments d'Armande : se marier c'est accepter d'être soumise à son mari, se comporter comme les gens ordinaires et accepter d'être soumise à ses instincts les plus bas. Ne pas se marier c'est refuser la tyrannie d'un mari, tendre vers une élite et tendre vers d'autres plaisirs plus spirituels. · Les arguments d'Henriette (qui parle d'amour là où sa sœur ne parle que de mariage) l'amour rend heureux et est partagé l'amour est une chose simple et naturelle l'amour charnel n'est pas méprisable mais est noble et légitime l'amour engendre l'esprit - La double énonciation fait du théâtre un moyen privilégié pour énoncer une critique qui sera entendue de tous.

Les idées s'incarnent dans des personnages.

Le texte théâtral est principalement constitué de dialogues, mais les personnages s'adressent autant, sinon davantage, au public qu'aux autres protagonistes.

Le public est interpellé, sommé de juger les situations, les discours et les comportements. Ex : Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, acte III, scène 16 : Dans cette scène, on assiste à un réquisitoire de Marceline contre les hommes et une société discriminatoire et à un plaidoyer pathétique en faveur des femmes. Marceline semble le porte-parole des idées de Beaumarchais sur la condition inégalitaire et injuste des femmes au XVIIIème siècle.

A travers Marceline, Beaumarchais interpelle ses contemporains. - L'action théâtrale repose sur le conflit et la crise.

Les conflits et les crises mis en scène reflètent les conflits et les crises de la société.

Le théâtre a donc la possibilité de mettre en scène, de rendre concrète une situation critique. Ex : les conflits entre le maître et le valet de Molière à Hugo (Ruy Blas) sans oublier, naturellement, le théâtre de Beaumarchais (Le mariage de Figaro, pièce subversive dans son évocation de la relation entre maître et valet et pièce qui se présente comme annonciatrice de la Révolution française) ou celui de Marivaux ( dans l'Ile des esclaves, où les relations entre maître et valet sont inversées, faisant état de l'inégalité scandaleuse entre ces deux conditions) II) Le théâtre présente une véritable fonction critique mais celle-ci a ses limites. - Le théâtre permet de dénoncer les injustices sociales de façon immédiate en les présentant sur scène, aux regards des spectateurs.

Un des personnages peut ainsi se faire le porte-parole des revendications du dramaturge : Ex : Le monologue de Figaro dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais.

Ce long monologue qui se situe à la fin de la pièce marque une pause dans la progression de l'intrigue mais permet à l'auteur de dénoncer les injustices sociales et de faire état des difficultés que rencontre le peuple pour vivre décemment du fait de. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles