Devoir de Philosophie

« C'est propre la tragédie. (...) Et puis surtout c'est reposant la tragédie, parce qu'on sait qu'il n'y a plus d'espoir, le sale espoir ; qu'on est pris, qu'on est pris comme un rat, avec tout le ciel sur notre dos, et qu'on n'a plus qu'à crier, pas à gémir, non, pas à se plaindre, - à gueuler à pleine voix ce qu'on avait à dire, qu'on avait jamais dit et qu'on ne savait peut-être même pas encore ». Dans quelles mesures cette définition de la tragédie correspond-elle à Phèdre de Racin

Extrait du document

C'est propre la tragedie. ...) Et puis surtout c'est reposant la tragedie parce qu'on sait qu'il n'y a plus d'espoir le sale espoir qu'on est pris qu'on est pris comme un rat avec tout le ciel sur notre dos et qu'on n'a plus qu'a crier pas a gemir non pas a se plaindre - a gueuler a pleine voix ce qu'on avait a dire qu'on avait jamais dit et qu'on ne savait peut-etre meme pas encore . Dans quelles mesures cette definition de la tragedie correspond-elle a Phedre de Racine ?

Liens utiles