Devoir de Philosophie

Anne de la Vigne (1634-1684) Passion vaincue : En quoi ce sonnet s’insère-t-il dans le courront précieux ?

Extrait du document

« Anne de la Vigne (1634-1684) Passion vaincue : En quoi ce sonnet s’insère-t-il dans le courront précieux ? Anne de la Vigne, poétesse française du XVIIème siècle. Elle est née à Vernon en 1634, et morte à Paris en 1684. Elle s'intéressa à l’œuvre de Descartes et se consacra à l'étude avec persévérance et modestie. Douée d’une imagination ardente, d’un esprit droit et d’une sensibilité exquise, Anne de La Vigne regarda bientôt la poésie comme la meilleure voie ouverte à ses impressions. Elle s’est entourée d’écrivains importants comme Madeleine de Scudéry, femme de lettres française qui a marqué l’apogée du mouvement précieux. La préciosité est un mouvement du XVIIème siècle, se caractérise par un raffinement extrême du comportement, des idées et du langage. Ce mouvement, dominée par les femmes s’attache à l'élégance et à la singularité de l'expression, exerceront une influence sur le langage et la production littéraire du temps. Un langage précieux apparaît, caractérisé par la recherche de l'effet. Celles que nous appelons « les précieuses » veulent participer activement à la vie culturelle de leur temps et revendiquent le droit de juger des œuvres littéraires, et éventuellement d'en écrire. Anne de la Vigne avec son sonnet « Passion vaincue » nous montre quelques caractéristiques typiques de l’esthétique précieux. Premièrement, nous verrons la recherche de l’effet en employant par exemple le lexique et de différentes figures de style. Ensuite, nous verrons DESARROLLO DE LOS SENTIMIENTOS Y LA TEMATICA DEL AMOR Pour commencer avec notre analyse, nous voyons que le sonnet est écrit en alexandrins et composé de deux quatrains aux rimes croisées ainsi que de deux tercets aux rimes suivies. La préciosité se caractérise par la recherche de l'effet. Pour réussir cet effet, les précieuses vont avoir un enthousiasme pour les néologismes, ainsi que pour les termes et les locutions à la mode, en refusant toute vulgarité. Anne de la Vigne utilise par exemple des mots comme : « Perfide » v.4 et « flots » v.8. Nous pouvons voir l’emploi d’adjectifs et de superlatifs : « volage » v.2, « des horreurs de la mort » v.12. Ce goût du raffinement et de la singularité du langage a fait enrichir la langue française. De plus, les précieuses en cherchant l’effet vont à utiliser plusieurs figures de style. Dans ce sonnet, nous pouvons observer de périphrases et des métaphores : « rompre ta chaîne » v.3, « ta flamme est éteinte » v.6. Anne de la Vigne utilise aussi l’hyperbole, par exemple : « finiront mon amour et ma peine » v.8 et « une fatale envie » v.11. Comme nous l'avons mentionné précédemment, la préciosité cherche l’embellissement de la langue française en utilisant un langage qui n’est pas vulgaires et l’emploi de différentes figures de style pour créer un effet, donc nous pouvons dire que ce sonnet a tous ces caractéristiques. Par ailleurs, la littérature précieuse et son langage raffiné ont avant tout pour objet de dépeindre l'esprit et surtout le sentiment amoureux. L'amour est en effet au centre des conversations dans les salons et les cercles précieux. Les précieuses forgent, à partir de ces conceptions, un certain nombre de doctrines sur l'amour, par exemple ce sonnet nous parle sur la peine d'amour. Seulement avec le titre nous pouvons savoir que la thématique de ce sonnet est la peine d’amour, « Passion vaincue » introduit le mot « passion » qui se réfère à l’amour ainsi que le participe passé « vaincue » qui laisse penser à la fin ou á la perte de quelque chose. Anne de la Vigne utilise un champ lexical de la souffrance : « Se plaignait » v.2 , « ma honte certaine » v.6, « ma peine »v.8 , « mort »v.12. En effet, le sonnet d’Anne de la Vigne évoque une rupture amoureuse et »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles