Devoir de Philosophie

SUJET sur un extrait du Deuxième sexe de Simone de Beauvoir

Publié le 28/04/2022

Extrait du document

beauvoir

« SUJET – Extrait du Deuxième sexe de Simone de Beauvoir (1949) Avec pour sous-titre « La femme cette inconnue », Le Deuxième sexe, est publié en 1949.

Son auteure Simone de Beauvoir nous fait découvrir « cette inconnue » dans une quête existentialiste où elle montre que la femme n’est à ce jour définie que par une société et une culture masculines.

Son injonction est la suivante : il est temps de réagir à cet état de fait ! « Comment les femmes auraient-elles jamais eu du génie alors que toute possibilité d’accomplir une oeuvre géniale – ou même une oeuvre tout court – leur était refusée ? La vieille Europe a naguère accablé de son mépris les Américains barbares qui ne possédaient ni artistes ni écrivains : « Laissez-nous exister avant de nous demander de justifier notre existence », répondit en substance Jefferson1.

Les Noirs font les mêmes réponses aux racistes qui leur reprochent de n’avoir produit ni un Whitman2 ni un Melville3.

Le prolétariat français ne peut non plus opposer aucun nom à ceux de Racine ou de Mallarmé.

La femme libre est seulement en train de naître ; quand elle se sera conquise, peut-être justifiera-t-elle la prophétie de Rimbaud : « Les poètes seront ! Quand sera brisé l’infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, l’homme –jusqu’ici abominable – lui ayant donné son renvoi, elle sera poète elle aussi ! La femme trouvera l’inconnu ! Ses mondes d’idées différeront-ils des nôtres ? Elle trouvera des choses étranges, insondables, repoussantes, délicieuses, nous les prendrons, nous les comprendrons »4.

Il n’est pas sûr que ces « mondes d’idées » soient différents de ceux des hommes puisque c’est en s’assimilant à eux qu’elle s’affranchira ; pour savoir dans quelle mesure elle demeurera singulière, dans quelle mesure ces singularités garderont de l’importance, il faudrait se hasarder à des anticipations bien hardies.

Ce qui est certain, c’est que jusqu’ici les possibilités de la femme ont été étouffées et perdues pour l’humanité et qu’il est grand temps dans son intérêt et dans celui de tous qu’on lui laisse enfin courir toutes ses chances.

» Le deuxième sexe, Simone de Beauvoir, 1949 1 Jefferson : Thomas Jefferson, président des États-Unis de 1801 à 1809.

Il a contribué à la rédaction de la Déclaration d’indépendance. 2 Whitman : Walt Whitman, grand poète américain (1819-1892).

Son recueil le plus célèbre est Feuilles d’herbe (1855). 3 Melville : Herman Melville, auteur américain (1819-1891).

Son oeuvre la plus célèbre est Moby Dick (1851). 4 Extrait de la lettre de Rimbaud à Pierre Demeny, dite « Lettre du Voyant » (15 mai 1871). Question d’interprétation Comment dans cet extrait du Deuxième sexe, Simone de Beauvoir présente-t-elle un avenir émancipateur pour la femme qui ne doit pas rester cette « inconnue » ? Répondez à cette question en étudiant l’ensemble de l’extrait. Essai « Une moitié de l’espèce humaine est hors de l’égalité, il faut l’y faire rentrer : donner pour contrepoids au droit de l’homme le droit de la femme.

» écrit Victor Hugo, grand écrivain du XIXe siècle. Dans votre essai, vous analyserez cette parole de Victor Hugo.

Vous pourrez vous aider de l’extrait du Deuxième sexe que vous venez d’étudier, de vos lectures et de vos connaissances personnelles. Dans cet extrait du « deuxième sexe » de Simone de Beauvoir dont le titre est déjà évocateur de la place inférieure laissée aux femmes par la société des hommes, l’auteure s’offusque, dès la première ligne, de la mauvaise foi des hommes qui s’étonnent que les femmes n’aient pas fait preuve de génie alors que la possibilité de le faire ne leur était pas donnée par ces mêmes hommes. Ce manque de liberté donnée aux femmes est exacerbé par la comparaison de leur situation à celle des « Américains barbares », des Noirs, des prolétaires qui représentent les minorités opprimées pour des raisons politique, raciale ou sociale (lignes 3 à 7) et par les termes utilisés par Rimbaud (ligne 8), « l’infini servage de la femme ». Ainsi, Simone de Beauvoir légitimise sa revendication qui est de laisser les femmes exister, c’est-à1. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles