Devoir de Philosophie

Lecture linéaire 3 : les lettres elliptiques Jean Luc la garce juste la fin du monde

Extrait du document

Développement : 1: un discours hésitant ( l 1 a 7 ) - le discours oscille entre reproches et désir de renouer mais l’amertume l’ emporte au fur et à mesure que Suzanne prend conscience que sa famille ne compte pas vraiment pour Louis - - Anaphore << parfois >> insiste sur la rareté des nouvelles envoyer par Louis - - Polytote << envoyais , envoies >> montre que ces envois ne sont jamais interrompus - - Suzanne chercher ses mots , elle essaye de mettre des mots sur ses émotions pour cela elle fait un travail de reformulation en utilisant l’eparmothose ( se fait en même qu’elle donne sa pense ) : négation << ce ne sont pas des lettres >> , questions << qu’est-ce que c’est ?>> - - Le discours commence par des faits qui paraissent simples à raconter et ne le sont pourtant pas , Suzanne ne sais pas comment qualifier ces nouvelles << lettres >> ,<< phrases>>, << des petits mots >> + adv << juste >> l.40 connotation péjorative traduit sa frustration - - Suzanne finit par se satisfaire de l’adj << elliptiques >> cela traduit le vide laisser par Louis dans la maison - - Cette première partie de l’extrait met l’accent sur l’incompréhension qui ne peut que régner entre Louis et les membres de la famille du fait de l’attitude passée de Louis . Suzanne est à la fois hésitante et ironique . Son discours tâtonnant oscille entre reproche et volonté de nouer un dialogue. 2: l’expression de l’ignorance et de l’admiration ( 8 a 27 ) - Ce tâtonnement continue dans la suite du monologue - - Nbrs retours à la ligne qui traduit encore l’hésitation de la jeune femme - - Emploie à 3 reprise de l’imparfait << je pensais >> cela montre une rupture dans l’esprit de Suzanne , il est sous entendu qu’elle ne pense plus pareille aujourd’hui et que l’adulte qu’elle est s’ est détaché de l’enfant et ses illusions . Parenthèse ironique : << ce que j ai penses quand tu es partie >> montre les regrets que la jeune femme qui enfant entretenait toute sorte de relation—> pointe de sarcasme Expression péjoratif < fausser compagnie > —> fait comprendre que Suzanne a vécu ce départ comme abandon voire un trahison . Le polytote du verbe < faisais > , < allais faire > , < souhaitais faire > —> Suzanne n est pas très au courant de la vie de son frère déjà à cette époque : écrivain ? Étude ?

« Lecture linéaire 3 : les lettres elliptiques Jean Luc la garce juste la fin du monde L’extrait étudier : Notre extrait est situé à la scène trois de la première partie c’elle ci porte sur le retour de Louis dans sa famille qui constitue un choc pour chacun des membres de celle-ci. Suzanne la petite sœur est la première à se retrouver en tête à tête avec son frère ici. Nous pouvons déjà remarqué que ce n’est pas un vrai dialogue qui se noue entre eux deux, Suzanne va alors tenter de combler l’absence par un monologue. Jean-Luc la garse : -né en 1957 -il est à la fois comédien directeur de troupe ,metteur en scène et dramaturge. Résumer de l’oeuvre : En 1990 Lors d’un voyage à Berlin il écrivit la pièce tragique juste la fin du monde l’une de ses œuvres des plus renommée qui met en scène Louis le protagonistes de la pièce décide de retourner voir sa famille qu’il a quitté une dizaine d’années plutôt pour leur annoncer sa mort prochaine. Mais cette venue ne se passera pas Introduction : comme il avait espéré et le manque de communication au sein de la famille empêche Louis d’avouer son secret. Parcours: Ce roman rentre parfaitement dans le parcours crise personnelles ,crises familiales : en effet louis empreint à une crise personnelle a cause de sa mort éminente provoque un réel bouleversement au sein de sa famille et réveille les souffrances de chaque membre de son entourage et crée des lors une réel crise familiale de par son retour. Problématique : nous pouvons nous demander si Suzanne va réussir à rétabli le contact avec ce frère disparu depuis longtemps de sa vie ? Plan : 1 :un discours hésitant 2:l’expression de l’ignorance et de l’admiration 3: le reproche final Développement : 1: un discours hésitant ( l 1 a 7 ) »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles