Devoir de Philosophie

Oral de français : choix de la princesse de Clèves

Publié le 13/03/2022

Extrait du document

« Oral de français : choix de la princesse de Clèves J’ai retenu la princesse de Clèves car j’ai trouvé que le dilemme auquel est confrontée la princesse fait de ce roman historique une œuvre moderne.

L’héroïne est élevée par sa mère, Madame de Chartres, selon une morale stricte, fidèle aux principes jansénistes.

C’est pour le lecteur que je suis, une leçon d’éducation.

Par ailleurs, la beauté de la princesse est une arme à double tranchant car elle oblige à choisir entre l’amour et la vertu. Ce que j'ai aimé : • La princesse de Clèves est le récit d’un amour tragique : tragique pour la princesse elle-même parce que cet amour lui est interdit puisqu’elle ne peut s'y livrer sans trahir son mari.

Mais tragique aussi pour le prince de Clèves, homme dévoré par la jalousie que sa femme a provoquée malgré elle en lui avouant sincèrement ses sentiments envers le duc de Nemours. Le conflit entre désir et raison imposée par la morale est au cœur du roman, et en renonçant à ses aspirations passionnées, la princesse devient un modèle de vertu, un modèle de liberté. • La tragédie s’étend bien au-delà des seules barrières maritales : la princesse vit une passion absolue avec ce qu'elle induit : renoncement et mort, comme dans les tragédies antiques.

Choisir la raison c'est construire une vie sans imprévu, monotone, mais choisir la passion est synonyme de douleur et d'aliénation.

Pour Madame de La Fayette, tout bonheur est impossible. • Le roman peint aussi avec minutie la force des apparences à la cour, la dissimulation constante nécessaire à sa survie dans un monde factice, univers de l’artifice par excellence.

Chaque parole, chaque action se doit d’être mesurée, soupesée… La sincérité de la princesse, somme toute très morale, perdra le prince qui aurait préféré rester dans l’ignorance des sentiments de sa femme adorée pour le duc de Memours.

Dans un monde gouverné par le mensonge et l’hypocrisie, dire la vérité est un acte de courage et de vertu. • La princesse de Clèves est un roman classique dont l'objectif est de viser l'essence de l'être humain, la connaissance des valeurs universelles et non 1. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles