Devoir de Philosophie

On présente parfois l'univers de la poésie comme un autre monde. Vous vous demanderez quelles sont les relations entre le monde poétique et le monde réel. ?

Extrait du document

                                                                                                                           II La suggestion du réel   La réalité est parfois plus suggérée que décrite. La poésie met en jeu la sensibilité et l'imagination pour révéler des réalités cachées. La poésie symboliste cherche à déchiffrer l'essence de la réalité à travers les apparences, par le jeu des correspondances, des analogies, des rapprochements comme le font Baudelaire et Rimbaud.                 1 sensibilité et imaginaire   La notion de correspondance (ou synesthésies) apparaît d'abord chez les mystiques. Selon eux, les éléments du monde matériel correspondent à des éléments du monde spirituel. Il existe également des correspondances entre les perceptions (le goût, l'odorat, le toucher, la vue, l'ouie). Il se révèle ainsi un monde symbolique dont le poète est un traducteur, un déchiffreur.             Ex : Sonnet « Correspondances » dans Les Fleurs du mal :                         « La Nature est un temple où de vivants piliers                                Laissent parfois sortir de confuses paroles ;                                L'homme y passe à travers des forêts de symboles                                Qui observent avec des regards familiers »   La totalité de ce sonnet manifeste de la volonté du poète à faire interagir les perceptions « les parfums, les couleurs et les sons se répondent » (v 8) Relever la figure de style du premier vers, et montrer en quoi elle est sert de lien privilégié entre l'univers poétique et le monde réel.                 2 L'hermétisme   Cette suggestion vue précédemment peut conduire à l'hermétisme : le poète Mallarmé indique lui-même « qu'il doit toujours y avoir une énigme en poésie ». Dans une perspective symboliste, l'oeuvre poétique peut et doit, selon lui se séparer du réel, qu'il juge trop bas et trop précis.

« On présente parfois l'univers de la poésie comme un autre monde.

Vous vous demanderez quelles sont les relations entre le monde poétique et le monde réel. Introduction : La poésie est avec le roman et le théâtre l'un des grands genres littéraires.

Etymologiquement, le verbe grec poiein signifie créer.

La poésie est donc invention.

Son rôle est d'évoquer la réalité de façon créatrice, d'interpréter le réel, ou de faire naître un univers qui lui est propre à travers le langage. Mais dans son rapport au réel, la poésie reste en relation avec la réalité extérieure, qu'elle déchiffre et présente sous une forme inattendue, qui s'adresse plus à la sensibilité qu'à la réflexion. Problématique : De quelle manière la poésie prend-elle en compte le monde réel et le retranscrit-elle ? Le sujet invite à un plan thématique. I La transcription du réel 1 Une peinture de la réalité La poésie peut transcrire le réel en le décrivant à la manière d'un tableau.

Cette peinture de la réalité est sensible dans les Satires de Boileau notamment dans la « Satire VI » dans laquelle il évoque la difficulté de vivre à Paris, et le style de vie bruyant des habitants de la capitale : « Qui frappe l'air, bon Dieu ! de ces lugubres cris ? Est-ce donc pour veiller qu'on se couche à Paris ? Et quel fâcheux démon, durant les nuits entières, Rassemble ici les chats de toutes les gouttières ? » Penser toujours à expliciter par quelles figures de style le poète décrit le réel. 2 Une critique du réel Nous retrouvons dans les Fables de la Fontaine, qui sont des petits contes en vers à vocation didactique, une peinture critique des mœurs de la société du XVII siècle.

A l'intérieur des fables, la narration se met au service de l'argumentation.

Chez La Fontaine, la vivacité des scènes est traduite par des verbes d'action et par les modifications rythmiques nées de l'alternance de vers de longueurs différentes comme par exemple ici dans « Le loup et l'agneau ». « La raison du plus fort est toujours la meilleure : Nous l'allons montrer tout à l'heure. Un agneau se désaltérait Dans le courant d'une onde pure » 3 L'engagement poétique A partir de l'évocation du réel, la poésie peut aussi chercher à émouvoir la sensibilité du lecteur. Toute poésie engagée a cette mission, particulièrement la poésie de la résistance.

Elle utilise souvent des images frappantes et brutales pour marquer le désaccord du poète face à une situation politique qu'il désapprouve.

La poésie peut être dénonciation, témoignage ou encore appel à la révolte. Ex : Louis Aragon : « Je vous salue ma France… » extrait du recueil Le musée Grévin. II La suggestion du réel La réalité est parfois plus suggérée que décrite.

La poésie met en jeu la sensibilité et l'imagination pour révéler des réalités cachées.

La poésie symboliste cherche à déchiffrer l'essence de la réalité à travers les apparences, par le jeu des correspondances, des analogies, des rapprochements comme le font Baudelaire et Rimbaud. 1 sensibilité et imaginaire. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles