Devoir de Philosophie

LA POÉSIE AU 19e SIÈCLE

Extrait du document

Siècle décisif dans l'histoire de la poésie, le 19e siècle est caractérisé par deux grands changements : — triomphe du lyrisme personnel, reconnaissance des droits du sentiment individuel face à la raison universelle ; — affirmation de la spécificité de la poésie, non plus simple genre littéraire, mais art à part entière au même titre que la musique ou la peinture. D'abord moyen d'expression privilégié d'une nouvelle sensibilité, elle est aussi travail sur le langage, recherche d'une forme esthétique dont les mots sont le matériau de base ; enfin, voie d'accès à une réalité supranaturelle, elle devient un mode de connaissance quasi-métaphysique de l'univers. Ces trois aspects seront présents tout au long du siècle mais l'importance plus ou moins grande accordée à chacun d'eux donnera naissance à différentes écoles littéraires. I. LE ROMANTISME 1. Définition Elle est assez floue. Le mot, né au 17e siècle se confond d'abord avec romanesque (ce qu'on trouve dans les romans par opposition à la vie réelle). Traduction de l'anglais « romantic », il signifie au 18e siècle pittoresque, puis sauvage, appliqué à la nature. A partir de 1800, transposition d'un mot allemand, le terme de romantisme désigne une forme de sensibilité nouvelle propre à l'Europe, qui s'exprime dans des formes esthétiques nouvelles. Dans le temps, le mouvement romantique s'étend en France sur une période qui va, en gros, du début du siècle à 1850, l'apogée se situant autour de 1830.

Liens utiles