Devoir de Philosophie

Examiner ce jugement de Chateaubriand sur le Génie du Christianisme: Maintenant, dans la supposition que mon nom laisse quelque trace, je le devrai au Génie du Christianisme. Sans illusion sur la valeur intrinsèque de l'ouvrage, je lui reconnais une valeur accidentelle: il est venu à son moment. qu'en pensez-vous ?

Extrait du document

Examiner ce jugement de Chateaubriand sur le Genie du Christianisme Maintenant dans la supposition que mon nom laisse quelque trace je le devrai au Genie du Christianisme. Sans illusion sur la valeur intrinseque de l'ouvrage je lui reconnais une valeur accidentelle il est venu a son moment. qu'en pensez-vous ?

« XIX 0 SI~CLB Examiner ce jugement de Chateaubriand sur le a Génie du Christianisme » : • Maintenant, dans la supposition que mon nom laisse quelque trace, je le devrai au Génie du Christianisme. Sans illusion sur la valeur intrinsèque de l'ouvrage, je lui reconnais une valeur accidentelle : il est venu à son moment.

• (Mémoires d'Outre-Tombe.) • Ce fut au milieu des débris de nos temples que je publiai le • Génie du Christianisme "• dit Chateaubriand.

C'est vrai, mais le Concordat venait d'être signé.

On était avide de consolations religieuses.

On se précipitait dans la maison de Dieu, comme on entre dans la maison du médecin au jour d'une contagion (préface de 1826).

Jamais livre ne parut plus à son heure et Chateaubriand a raison de le constater..

.,. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles