Devoir de Philosophie

« Quel roman ! » dit-on d'une histoire invraisemblable. Et quand on veut isoler un fait réel des commentaires superflus qu'il a suscités, on ajoute parfois : « tout le reste est littérature ». Est-ce à dire que l'oeuvre littéraire n'entretient aucun rapport avec la vie réelle ?

Extrait du document

Le romancier contemporain Michel Tournier avoue être tenté de répondre à la question : « Qu'y a-t-il de vrai dans vos romans ? — Rien, j'ai tout inventé. » Et, de fait, ce que le lecteur recherche dans l'oeuvre littéraire — et surtout dans le roman, cette « oeuvre d'imagination, récit en prose d'aventures inventées » selon la définition du Petit Larousse —, ce n'est pas la traduction directe du réel, mais l'invention, l'histoire imaginée et racontée. La réussite de certains auteurs tient même à leur imagination féconde, à leur faculté de créer des situations, des événements, des rebondissements. Est-ce à dire pour autant que la littérature n'entretient pas de rapports avec la réalité ? Que chaque oeuvre est le pur produit de l'imaginaire de l'auteur ?

Liens utiles