Devoir de Philosophie

Que représente pour vous le travail scolaire ? Vous répondrez à cette question à l'aide de 2 paragraphes argumentés, vous illustrerez vos arguments à l'aide d'exemples tirés de la littérature, de la société et du cinéma ?

Extrait du document

Que represente pour vous le travail scolaire ? Vous repondrez a cette question a l'aide de 2 paragraphes argumentes vous illustrerez vos arguments a l'aide d'exemples tires de la litterature de la societe et du cinema ? Le travail scolaire peut sembler, de prime abord, une punition. En plus d'avoir passé une journée à l'école, l'élève doit travailler le soir : apprendre et/ou réviser ses leçons, faire des exercices… Quel ennui de devoir lire un acte supplémentaire de L'Avare ou un chapitre de Madame Bovary ! Le goûter est à peine fini que l'on doit retrouver l'univers scolaire… à la maison ! On peste contre le trop grand nombre de devoirs. Si l'on était vraiment sérieux, on ne se coucherait jamais avant minuit, même en sixième ! En effet, le professeur d'anglais demande une heure de travail quotidien, idem pour le professeur de mathématiques et le professeur de français. Cela fait déjà trois heures. Si l'on se met au travail à 17h30, il sera déjà 20h30.

« Que représente pour vous le travail scolaire ? Vous répondrez à cette question à l'aide de 2 paragraphes argumentés, vous illustrerez vos arguments à l'aide d'exemples tirés de la littérature, de la société et du cinéma. Nous vous proposons un exemple rédigé mais qui nécessite d'être étoffé par vos propres arguments, par des idées et des exemples qui viennent vraiment de vous. Le travail scolaire peut sembler, de prime abord, une punition.

En plus d'avoir passé une journée à l'école, l'élève doit travailler le soir : apprendre et/ou réviser ses leçons, faire des exercices… Quel ennui de devoir lire un acte supplémentaire de L'Avare ou un chapitre de Madame Bovary ! Le goûter est à peine fini que l'on doit retrouver l'univers scolaire… à la maison ! On peste contre le trop grand nombre de devoirs.

Si l'on était vraiment sérieux, on ne se coucherait jamais avant minuit, même en sixième ! En effet, le professeur d'anglais demande une heure de travail quotidien, idem pour le professeur de mathématiques et le professeur de français.

Cela fait déjà trois heures. Si l'on se met au travail à 17h30, il sera déjà 20h30.

Mais ce n'est pas fini car il faut aussi travailler l'histoire, la biologie et même la musique.

Ensuite, viendront l'espagnol et le latin.

De fait, si vraiment on était sérieux, si on faisait ce que nous demande chaque professeur, on ne ferait que travailler… C'est peut-être pour cela que le travail scolaire est perçu de manière négative par les élèves, comme une punition… Pourtant, les devoirs sont bien utiles. En effet, les exercices donnés par les professeurs permettent de revoir et donc de mieux comprendre les leçons.

On ne peut jamais vraiment assimiler un cours en classe et le professeur ne peut pas nous expliquer à chacun individuellement.

Par contre, si en plus de la leçon, on s'entraîne en faisait plusieurs exercices dessus, et bien tout s'éclairera dans notre tête.

Les devoirs permettent d'approfondir donc les connaissances et d'apprivoiser une leçon.

Par exemple, une règle de grammaire comme celle de l'accord du COD avec l'auxiliaire avoir peut sembler très abstraite.

De même, un passage de livre s'éclaire grâce aux questions posées par le professeur.

Ainsi, si on comprend et si on a repéré les marques de l'autobiographie, on peut mieux saisir la profondeur d'un extrait des Confessions de Rousseau ou des Mots de Sartre. Travailler à la maison permet aussi de préparer le cours suivant et donc de ne pas être perdu le jour d'un cours.

Par exemple, si le professeur demande de lire la scène d'exposition de Dom Juan, la lecture faite à la maison permettra à l'élève d'être plus à l'aise pendant la leçon car il comprendra de quoi il est question.

Il saura pourquoi le professeur parle de Sganarelle et qui est « le plus grand scélérat que la terre ait jamais porté ». Le travail scolaire est la seule solution pour vraiment intégrer une leçon.

Aucun élève ne peut intégrer toutes les déclinaisons latines s'il ne les apprises et ânonnées chez lui pendant de longues minutes.

Les conjugaisons du passé simple ou du subjonctif imparfait ne sont innées pour personne.

Pour les savoir (et il faut les savoir), il faut les apprendre.

« C'est en forgeant que l'on devient forgeron ».

C'est par le travail fourni régulièrement que le jeune Marcel, dans Souvenirs d'enfance de Pagnol, parvient à décrocher de très bons résultats scolaires.

Il l n'y a en effet pas d'autres solutions que de faire son travail le soir, après l'école ou pendant les heures de permission. Évidemment, tant que l'on n'est pas en préparation pour un concours, il n'est pas utile de travailler jusqu'à tard le soir.

Toutefois, un travail régulier et efficace à la maison est l'allier indispensable à de bonnes notes et surtout à l'acquisition d'un savoir utile pour faire sa vie dans la société. À vous de continuer.

Bon courage.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles