Devoir de Philosophie

Un certain nombre d'oeuvres littéraires ou cinématographiques mettent en scène des personnages marginaux (mauvais garçons, courtisanes, parasites, aussi bien que l'aventurier ou le solitaire par choix). En vous appuyant sur des exemples précis, vous étudierez ce qui fait leur marginalité, et comment à travers eux la société est mise en question.

Extrait du document

Quand on tente d'analyser le plaisir du lecteur, on parle souvent d'identification avec les personnages du livre ou d'un film. Ce mode de lecture enfantine existe effectivement. Cependant beaucoup d'oeuvres ont pour héros des personnages auxquels on ne souhaite pas — consciemment du moins — ressembler. Ces personnages ne sont pas des modèles, mais des repoussoirs aux yeux de la société. Ils sont néanmoins séduisants. Les mauvais garçons, les courtisanes, les parasites, les aventuriers et les solitaires enfreignent des normes par rapport à la société. L'intérêt de leur création vient de la différence entre eux, le monde habituel et le lecteur qui évalue et savoure cette marge. En quoi ces personnages sont-ils marginaux ? Quelle est la fonction sociologique de leur marginalité ? Comment leur genèse peut-elle justifier leur différence ?

Liens utiles