Devoir de Philosophie

On a pu dire de Sartre qu'il était le témoin le plus révélateur, non seulement de son temps, mais, d'une manière plus générale encore, de toute notre époque. Partagez-vous cette opinion ?

Extrait du document

1.Si ce n'est pas notre époque, à tout le moins c'est son temps. Musset, né en 1810, analyse judicieusement son siècle. Sartre, né en 1905, coïncide avec son époque qu'il incarne à la perfection. 2.La critique faite par Sartre de nos institutions, de notre Société, des gros bourgeois nantis, de l'esprit de sérieux, bref, toute une négation en profondeur de la société française constituent la partie destructrice de son oeuvre et la plus forte. 3.La remise en question de la littérature par J.-P. Sartre a exercé une influence considérable sur notre époque.

« On a pu dire de Sartre qu'il était le témoin le plus révélateur, non seulement de son temps, mais, d'une manière plus générale encore, de toute notre époque.

Partagez-vous cette opinion ? Introduction: Le succès obtenu par l'existentialisme au lendemain de la Libération ne peut se comparer avec aucune autre vogue littéraire ou philosophique : la bataille d'Hernani était un combat de coqs à côté des manifestations de foules que valurent à J.-P.

Sartre les représentations des Mouches ou de Huis clos ou la publication de son roman Les chemins de la liberté.

Une conférence, donnée en 1946 à la Sorbonne, déclencha un véritable « monôme » car 10 000 étudiants restèrent à la porte sans pouvoir pénétrer à l'intérieur du Grand Amphithéâtre.

Est-ce à dire que Sartre ait le mieux traduit le climat de notre temps ? Témoigne t-il valablement de notre époque ? Ou n'est-il l'interprète que de sa propre expérience personnelle ? I.

Jean-Paul Sartre, analyste de notre mal du siècle. 1.

Musset : La confession d'un enfant du siècle ; J.-P.

Sartre : La nausée comme « confession d'un enfant du siècle ». Son héros Roquentin exprime le malaise d'une époque d'attente et d'anxiété : « tout est gratuit, ce jardin, cette ville, moi même.

Quand il arrive qu'on s'en rende compte, ça vous tourne le cœur et tout se met à flotter...

Voilà la nausée.

» 2.

La solitude du héros sartrien : « j'étais de trop, et pour l'éternité ». 3.

Le désespoir d'une vaine recherche d'un destin qui ne se trouve pas. II.

L'existentialisme comme contre-courant. 1.La liberté sartrienne constitue un thème différent de tous ceux qu'ont envisagés les auteurs contemporains.

Gide, Malraux, Camus, et a fortiori Bernanos et Mauriac, prônent une liberté difficile.

Pierre Bost dit exactement : « Quand la liberté est facile, alors rien ne tient plus.

» 2.L'individualisme sartrien apparaît comme le contraire même de notre littérature sociale.

Le XXe siècle se veut avant tout social, et son collectivisme éclate partout. 3.

L'absurdité érigée en système par Albert Camus et Jean-Paul Sartre constitué moins un principe consubstantiel à notre temps qu'un thème de méditation riche en développements subtils de la part de ces auteurs. III.

Sartre, témoin n° 1 de son temps. 1.Si ce n'est pas notre époque, à tout le moins c'est son temps.

Musset, né en 1810, analyse judicieusement son siècle.

Sartre, né en 1905, coïncide avec son époque qu'il incarne à la perfection. 2.La critique faite par Sartre de nos institutions, de notre Société, des gros bourgeois nantis, de l'esprit de sérieux, bref, toute une négation en profondeur de la société française constituent la partie destructrice de son œuvre et la plus forte. 3.La remise en question de la littérature par J.-P.

Sartre a exercé une influence considérable sur notre époque. Sartre, c'est le chef de file de toute une école, de toute l'équipe de la revue Les temps modernes. Conclusion : Il faut savoir gré à J.-P.

Sartre d'avoir rendu a nos écrivains le sens de leur responsabilité.

Dans la Présentation des Temps modernes d'Octobre 1945, Sartre a montré d'une façon définitive que l'écrivain devait être responsable de son temps.

Prêchant d'exemple, on peut dire sans conteste qu'il apparaît comme le responsable le plus évident du XXe siècle.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles