Devoir de Philosophie

Le Malade Imaginaire Acte III Sc 12. Etude Linéaire

Publié le 15/08/2022

Extrait du document

« Le Malade Imaginaire Acte III Sc 12.

Etude Linéaire. Mise en scène de Toinette pour piéger Béline: Théâtre dans le théâtre, mise en abîme, elle fait jouer un rôle à Argan et elle joue dans sa propre pièce. Grand nombre d'interjections plus points d'exclamations appartenant au domaine de la tragédie, du malheur, phrases nominales : Toinette surjoue et ménage un certain suspense : la "révélation" ne sa fait qu'à la 5 ème réplique. Enchainement rapide des répliques, interrogations de Béline et exclamations de Toinette. Réaction paradoxale de Béline: aucune émotion à la mort de son mari, se limite à demander confirmation de cette mort, avec insistance : reprend à la forme interrogative la réaction affective de Toinette "Mon mari est mort ?" "assurément?" est aussitôt dans la réflexion et dénuée de sentiments. Aspect comique des paroles de Toinette avec le pléonasme "défunt" "trépassé" plus encore vocabulaire affectif et interjection signalant le malheur et le deuil. répliques qui "s'allongent" au fur et à mesure du texte. Présent marquant la rapidité de l'évènement et le fait que cela vienne de se passer.

Toinette insiste sur le fait qu'elle soit le seul témoin comme pour tenter Béline de “manigancer” qque ch. Réaction de Béline totalement paradoxale : s'en réjouit, remercie Dieu.

Associe Argan à un poids, “fardeau” une entrave, dont il faut se “délivrer” ; phrase exclamative adressée par apostrophe à Toinette qui elle pourtant a le comportement approprié à un décès : “que tu es sotte [...] de t'affliger de cette mort”. Le spectateur est complice de Toinette et sait comme elle qu'Argan entend tout : comique et piège qui se referme sur Béline, l'amenant à montrer son vrai visage . Étonnement de Toinette, et justification de sa réaction par Béline : portrait fortement dépéciatif fait d'Argan, succession d'adjectifs négatifs le caractérisant sur le plan physique comme sur le plan moral, impression générale de dégoût, un homme peu vif, aigri et colérique.

Longue phrase négative à l'issue de laquelle nous pouvons imaginer Argan “bouillir” en entendant tout cela. Questions oratoires “Quelle perte est-ce que la sienne ?” “et de quoi.... »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles