Devoir de Philosophie

Jules Supervielle

Extrait du document

Jules Supervielle 1884-1960 Né à Montevideo, comme Lautréamont et Laforgue, sa vie se résume dans ses œuvres. Depuis 1925, il a publié des recueils poétiques qui doivent à leur naturel, à une sorte de sincérité passionnée et à leur noblesse l'influence profonde qu'ils ont exercée : Comme des voiliers (1910), Poèmes de l'humour triste (1919), Débarcadères (1922), le Forçat innocent (1930), les Amis inconnus (1934), 1939-1945 (1946), Oublieuse mémoire (1949), Naissances (1951) . Il faut également citer ses romans : l'Homme de la pampa (1923), le Voleur d'enfants (1927), le Survivant (1928), etc. ; ses recueils de nouvelles, l'Arche de Noé (1938), Premiers pas de l'Univers (1950), etc. ; un volume de souvenirs, Boire à la source (1933) ; enfin son théâtre : la Belle au bois (1932), Bolivar (1936), Robinson, Shéhérazade, etc. Sa poésie épique, mythique, cosmogonique, est une "légende du monde" qui ne tombe jamais dans les artifices du didactisme.

« Jules Supervielle 1884-1960 Né à Montevideo, comme Lautréamont et Laforgue, sa vie se résume dans ses œuvres.

Depuis 1925, il a publié des recueils poétiques qui doivent à leur naturel, à une sorte de sincérité passionnée et à leur noblesse l'influence profonde qu'ils ont exercée : Comme des voiliers (1910), Poèmes de l'humour triste (1919), Débarcadères (1922), le Forçat innocent (1930), les Amis inconnus (1934), 1939-1945 (1946), Oublieuse mémoire (1949), Naissances (1951) .

Il faut également citer ses romans : l'Homme de la pampa (1923), le Voleur d'enfants (1927), le Survivant (1928), etc.

; ses recueils de nouvelles, l'Arche de Noé (1938), Premiers pas de l'Univers (1950), etc.

; un volume de souvenirs, Boire à la source (1933) ; enfin son théâtre : la Belle au bois (1932), Bolivar (1936), Robinson, Shéhérazade, etc.

Sa poésie épique, mythique, cosmogonique, est une "légende du monde" qui ne tombe jamais dans les artifices du didactisme.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles