Devoir de Philosophie

Après avoir lu plusieurs chroniques de Jean Giono, l'écrivain Jean-Louis Bory faisait ce commentaire : Giono avait longtemps cru que la machine et les allumettes chimiques, voilà les responsables du malheur. Tout se passait comme s'il ouvrait les yeux et sous la somptueuse peau de tigre, qu'est le feuillage des arbres, découvrait un corps cruel. Dans quelle mesure, Un roi sans divertissement peut-il illustrer ces propos ?

Extrait du document

Apres avoir lu plusieurs chroniques de Jean Giono l'ecrivain Jean-Louis Bory faisait ce commentaire Giono avait longtemps cru que la machine et les allumettes chimiques voila les responsables du malheur. Tout se passait comme s'il ouvrait les yeux et sous la somptueuse peau de tigre qu'est le feuillage des arbres decouvrait un corps cruel. Dans quelle mesure Un roi sans divertissement peut-il illustrer ces propos ?

Liens utiles