Devoir de Philosophie

Antonin Artaud, Déclaration du 27 janvier 1925.

Extrait du document

Antonin Artaud, Déclaration du 27 janvier 1925. Ouvert le 11 octobre 1924 au 15, rue de Grenelle, le Bureau de Recherches surréalistes a l'ambition de recevoir tous ceux que le Surréalisme intéresse et d'être attentif à leurs questions comme à leurs propositions. Porte ouverte sur l'inconnu, cette « Centrale », qui fermera l'année suivante, fut pendant quelques mois dirigée par Antonin Artaud. Eu égard à une fausse interprétation de notre tentative stupidement répandue dans le public, Nous tenons à déclarer ce qui suit à toute l'ânonnante critique littéraire, dramatique, philosophique, exégétique et même théologique contemporaine : 1° Nous n'avons rien à voir avec la littérature, Mais nous sommes très capables, au besoin, de nous en servir comme tout le monde. 2° Le SURRÉALISME n'est pas un moyen d'expression nouveau ou plus facile, ni même une métaphysique de la poésie; Il est un moyen de libération totale de l'esprit ET DE TOUT CE QUI LUI RESSEMBLE. 3° Nous sommes bien décidés à faire une Révolution. 4° Nous avons accolé le mot de SURRÉALISME au mot de RÉVOLUTION uniquement pour montrer le caractère désintéressé, détaché, et même tout à fait désespéré, de cette révolution. 5° Nous ne prétendons rien changer aux moeurs des hommes, mais nous pensons bien leur démontrer la fragilité de leurs pensées, et sur quelles assises mouvantes, sur quelles caves, ils ont fixé leurs tremblantes maisons. 6° Nous lançons à la Société cet avertissement solennel : Qu'elle fasse attention à ses écarts, à chacun des faux pas de son esprit nous ne la raterons pas. 7° A chacun des tournants de sa pensée, la Société nous retrouvera. 8° Nous sommes des spécialistes de la Révolte. Il n'est pas de moyen d'action que nous ne soyons capables, au besoin, d'employer. 9° Nous disons plus spécialement au monde occidental : LE SURRÉALISME EXISTE - Mais qu'est-ce donc que ce nouvel isme qui s'accroche maintenant à nous ? - Le SURRÉALISME n'est pas une forme poétique. Il est un cri de l'esprit qui retourne vers lui-même et est bien décidé à broyer désespérément ses entraves, et au besoin par des marteaux matériels. DU BUREAU DES RECHERCHES SURRÉALISTES 15, rue de Grenelle

Liens utiles