Devoir de Philosophie

Analyse El Desdichado

Extrait du document

« El Desdichado Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé, Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie : Ma seule Etoile est morte, – et mon luth constellé Porte le Soleil noir de la Mélancolie. Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé, Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie, La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé, Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie. Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ? Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ; J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène… Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron : Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée. El Desdichado Le plus difficile le plus obscure il se trouve obscurci par une surabondance de gloses et d’exégèses très peu convergentes Disparité des commentaires Titre : sens facile à saisir (Déshérité – Malheureux, Malchanceux) Pauvre type Walter Scott : Ivanhoé : chevalier de Cœur de Lion El Desdichado Dans l’illustre Brisacier (roman avec Dumas) : « Moi, le brillant comédien naguère, le prince ignoré, l’amant mystérieux, le déshérité, le banni de liesse, le beau ténébreux » Les personnages de Scarron Le roman comique : Le Destin et L’Etoile El Desdichado Le roman tragique El Desdichado El Desdichado Le Destin celui du poète lui-même, exilé des amours humaines et qui se réfugie dans une vision mystique du pur amour … Le titre présent condense plus l’idée du destin qu’a subi (vécu) Nerval Donc titre : plus poignant, plus suggestif vu le choix de la langue et la prononciation du mot qui accentue encore plus la détresse qui chante dans la musique de ses syllabes étrangères. El Desdichado Dans le sonnet, Nerval aurait écrit : Je suis l’inconsolé, le ténébreux, le veuf désolé, coléreux, Il aurait choisi aussi n’importe quel autre mot qui aurait le même sens que le déshérité, le malchanceux … El Desdichado Les Chimères, produit de l’imagination Etat psychologique particulier de Nerval Recueil de 12 sonnets figurant en fin de volume des FF Rêverie super-naturalise Les sonnets : imprégnés de toute sorte de mythologie Gréco-romain, biblique, égyptienne L’élément historique est très important 1 El Desdichado - Premier sonnet de cette série de 12 sonnets - Le plus commenté de tous les sonnets - Structure formelle : aucune difficulté - Contenu doit être abordé avec précaution (vie du poète) - Sonnet irrégulier * Le sonnet régulier français : ABBA ABBA CCD EED (rimes plates puis rimes embrassées dans les tercets) * Le sonnet régulier italien : ABBA ABBA CCD EDE (rimes plates puis rimes croisées dans les tercets) El Desdichado : ABAB / ABAB / CDD / CEE rimes croisées 2 El Desdichado On peut s’intéresser dans notre analyse à deux axes : le premier mettra l’accent sur l’atmosphère sombre et triste d’une expérience amoureuse vouée à l’échec ; le second abordera la quête de soi. SELON LE CHOIX 3 El Desdichado Etude : • Chaque strophe est autonome (phrase) • Absence de liaison syntaxique (indication logique) • D’autres indices assure la cohésion et marquent les étapes d’une argumentation • Au passage des quatrains aux tercets : (Charnière) Affirmation initiale « je suis … » affirmation d’identité s’inverse en interrogation : « suis-je ?… » On a dans les deux cas : quatre « attributs » = verbe être (copule + qualité) une manière d'être ou un titre que l'on attribue au sujet COMMENT ? El Desdichado * Premier cas : deux vers quatre attributs * Deuxième cas : un vers quatre attributs * Premier cas : énumération par juxtapositions successives * Deuxième cas : double alternative placée sous le signe de « ou » La certitude fait place au doute Or ce doute porte l’affirmation antérieure comme pour remettre en question cette incertitude, sinon pour corriger la logique de la lecture. Juxtaposition : Poser côte à côte, sans liaison (absence de conjonction de coordination ET.) El Desdichado Ce parallélisme est aussi rythmique : , , , Ma seule Etoile est morte Mon front est rouge encor Définition : Le parallélisme (substantif masculin), du mot français parallèle, est une figure de style qui consiste en la répétition d'un segment phrastique semblablement construit et d'une longueur similaire ; la figure se fonde donc principalement sur la juxtaposition et sur la coordination de deux syntagmes, de deux phrases. El Desdichado Les deux tercets nettement séparés l’un de l’autre (malgré la rime enjambée) : Achéron faisant échos à Biron, les points (…) imposant un intervalle de silence prolongé. ET reprise syntaxique »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles