Devoir de Philosophie

A nouveaux pouvoirs de la science, nouveaux devoirs de l'homme (Jean Bernard). Qu'en pensez-vous ?

Extrait du document

-La découverte des modifications chimiques du cerveau a créé un enthousiasme de la part du corps médical, espérant soigner ainsi les maladies mentales, qui s'avère ambivalent. Exemple : les dépressions nerveuses, qui nécessitent un suivi psychiatrique, se traitent le plus souvent avec des médicaments parfois plus dangereux que la maladie. - Inversement, les possibilités de maintenir en vie en coma dépassé ou des moribonds peuvent conduire à un acharnement thérapeutique », pénible pour les malades et leur famille surtout dégradant. 2. Les manipulations génétiques : - L'insémination artificielle pour traiter la stérilité amène I congeler des embryons. On mesure d'ailleurs à ce sujet combien Aldous Huxley avait écrit un ouvrage prémonitoire avec Le Meilleur des Mondes. -L'expression de «thérapie génique », apparue récemment, désigne un mode de traitement non encore réalisé, par lequel on agirait directement sur le programme génétique, sur l'ADN. - Cela entraîne un risque d'eugénisme, dont les critères ne peuvent être que douteux. Transition : Jean Bernard a donc raison de nous mettre en garde - même écrit en 1976, son texte est d'une étonnante actualité - et de proposer une réflexion sur l'éthique* scientifique. III.

Liens utiles