Devoir de Philosophie

LA SECONDE ÉMIGRATION

Publié le 06/03/2022

Extrait du document

« LA SECONDE EMIGRATION . LE DÉPART DES ÉLITES. Qu'Il soit.

centripète ou,centrifuge, le caractère européen ,qu'a"pris, à fa fin_ du xvii e et à la Jin du xvrn e siècle, la litté­ rature' française, est dans la' dépendance_ de· deux courants d'émigration,.

qui ont la même cause, le fanatisme unitaire, et qui aboutissent au, nîême résultat, l'émigration d'une é}jte.

En - 1789, les "Parisiens du ..

faubourg Saint.:Antoine- · ont démoJi la -Bastille avec 'le même enthousiasme que leurs grands-pères avaient employé à jeter � bas le temple protes­ tant de Charenton.

Pareillement, comme l'a _montré Albert Sorel, les légistes de la Révolution Ii'ont fait qu'appliquer aux émigrés et au clergé le droit que les légistés de Louis XIV avaiént créé pour dépouiller les religionnàires et détruire leurs familles.

Or l'émigration protestante .avait produit, qepuis Bayle, ùne littéràt1,1re française à l'étranger/et même -ce style qu'on a appelé style réfugié.

La grande différence entre cette première émigration,et la seconde, c'est que les émigrés de la Révolution sont rentrés, après un temps qui fut à peu près c�lui de la guerre de Ttoi.!;l, - qu'au.

terme • de leur ()dyssée il y à un retour, - et qu� l'influence litté­ raire de l'ém,igration se manifeste moins à l'étrangeF par son séjour qu'en France par ce retour. Quand, dans les cités antiques, le peuple entrait .en lutte avec l'àristocratie, il trébµchait sur cette difficult5, .que les familles nobles possédaient la clef du culte,.

des ·rites, des sacrifices, des a_uspices, et que, s'il pou:vajt' les supplanter dans l'exercice du pouvoir, il manquait non d-'initiatîve mais d'initiation pour mettre la cité en rapport avec les dieux.

En. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles