Devoir de Philosophie

Un critique écrit : « La littérature n'a pas pour vocation de se mêler des débats politiques ou sociaux. A vouloir jouer ce rôle, elle se pervertit et ne parvient même pas à être efficace. » Ce jugement vous paraît-il fondé ?

Extrait du document

L'Ile des Esclaves). Ils appellent souvent à l'action en période de crise : cf. Zola dans J'accuse ou dans La lettre à la jeunesse. 3)      La littérature : un rôle dans l'éducation des citoyens En se présentant comme un moyen d'expliquer la société et la vie la littérature acquiert une fonction didactique. Elle est un moyen d'éducation politique, sociale, morale ou même philosophique. Elle apprend à vivre et acquiert ainsi un rôle d'utilité publique. La littérature est souvent à la base de toute éducation scolaire, notamment pour l'apprentissage de la lecture ; ainsi dès l'Antiquité, l'idée d'une littérature comme outil de formation était présente( cf. le rôle des épopées homériques dans la païdeia c'est-à-dire, dans la formation de l'homme grec). La littérature permet aussi un apprentissage de la vie citoyenne en dispensant au lecteur une éducation politique et sociale Ex : ·        Les écrivains du siècle des Lumières avaient pour ambition d'éclairer les esprits du XVIIIe siècle à travers une littérature qui leur transmette d'une part, une critique de l'autorité politique de la monarchie absolue et du pouvoir de la religion ( cf. Les Lettres philosophiques de Voltaire, Les Lettres persanes de Montesquieu), et d'autre part, de nouveaux concepts et outils pour transformer la vie politique ( cf.

Liens utiles