Devoir de Philosophie

Tristan Tzara

Extrait du document

Tristan Tzara 1896-1963 Tristan Tzara est le plus célèbre créateur du Dadaïsme. Ses premières œuvres tiennent lieu de manifeste du mouvement : La Première Aventure céleste de M. Antipyrine (1916), Vingt-cinq Poèmes, Sept Manifestes dada, Cinéma, Calendrier du Cœur abstrait. Il adhéra ensuite au Parti communiste et publia ses Poèmes Choisis et La Fuite (1947). Une rétrospective dadaïste a été organisée à Paris en 1957 : cette manifestation a été l'objet d'une réaction faussement surréaliste : de jeunes "jarryvistes" subtilisèrent une toile de Man Ray qui portait cette mention : "Objet à détruire" et, dans un square voisin, la passèrent par les armes. En fait, l'auteur de L'Homme approximatif (1931), Où boivent les loups (1932), Midis gagnés (1939), Le Signe de Vie, Terre sur Terre (1946), Le Poids du Monde (1951), La Face intérieure (1953), ce poète est un grand lyrique dont l'œuvre s'élève bien au-dessus de ses premiers essais dadaïstes.

« Tristan Tzara 1896-1963 Tristan Tzara est le plus célèbre créateur du Dadaïsme.

Ses premières oeuvres tiennent lieu de manifeste du mouvement : La Première Aventure céleste de M.

Antipyrine (1916), Vingt-cinq Poèmes, Sept Manifestes dada, Cinéma, Calendrier du Coeur abstrait.

Il adhéra ensuite au Parti communiste et publia ses Poèmes Choisis et La Fuite (1947).

Une rétrospective dadaïste a été organisée à Paris en 1957 : cette manifestation a été l'objet d'une réaction faussement surréaliste : de jeunes "jarryvistes" subtilisèrent une toile de Man Ray qui portait cette mention : "Objet à détruire" et, dans un square voisin, la passèrent par les armes.

En fait, l'auteur de L'Homme approximatif (1931), Où boivent les loups (1932), Midis gagnés (1939), Le Signe de Vie, Terre sur Terre (1946), Le Poids du Monde (1951), La Face intérieure (1953), ce poète est un grand lyrique dont l'oeuvre s'élève bien audessus de ses premiers essais dadaïstes.

Poète et essayiste français né en Roumanie en 1896 et mort en 1963, Tristan Tzara est le principal fondateur du mouvement dada en 1916 à Zurich.

Il écrit les premiers textes dada, "La première Aventure céleste de Monsieur Antipyrine" (1916) et "Vingt-cinq Poèmes" (1918) ainsi que le manifeste "Sept Manifestes Dada" (1924).

Il s'installe à Paris en 1919, s'associe au groupe surréaliste de 1929 à 1935 et rejoint le Parti communiste en 1936.

Il abandonne plus tard l'écriture expérimentale pour une littérature plus engagée.

Il écrit également "L'Homme approximatif" (1931), "Midis gagnes" (1939), "Parler seul" (1950), "La Face intérieure" (1953), "La Rose et le chien" (1958).. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles