Devoir de Philosophie

« Si un homme n'a jamais lu les bons auteurs, les livres qui bouleversent les coeurs et les intelligences de millions de lecteurs, s'il ne peut réciter une ou deux douzaines de vers de son poète favori - n'en aurait-il qu'un - celui-là est condamné à l'indigence spirituelle, à vivre à « mi-coeur » ; il se prive d ; il se prive dune part immense des joies que procure la connaissance du beau ». Lev Kassil, le Courrier de l'Unesco, février 1968. Vous vous interrogerez sur ce jugement en vous référant aux oeuvres littéraires que vous avez appréciées ?

Extrait du document

Si un homme n'a jamais lu les bons auteurs les livres qui bouleversent les coeurs et les intelligences de millions de lecteurs s'il ne peut reciter une ou deux douzaines de vers de son poete favori - n'en aurait-il qu'un - celui-la est condamne a l'indigence spirituelle a vivre a mi-coeur il se prive d il se prive dune part immense des joies que procure la connaissance du beau . Lev Kassil le Courrier de l'Unesco fevrier 1968. Vous vous interrogerez sur ce jugement en vous referant aux oeuvres litteraires que vous avez appreciees ?

Liens utiles