Devoir de Philosophie

Si je me suis mis au roman, c'est parce que j'avais rencontré dans cet apprentissage nombres de difficultés et de contradictions, et qu'en lisant divers grands romanciers, j'avais eu l'impression qu'il y avait là une charge poétique prodigieuse, donc que le roman, dans ses formes les plus hautes, pouvait être un moyen de résoudre, dépasser ces difficultés, qu'il était capable de recueillir tout l'héritage de l'ancienne poésie. (M. Butor).Quelles réflexions vous inspire ce témoignage ?

Extrait du document

Ils présentent parfois un véritable examen scientifique cherchant à éclairer la nature humaine et les mécanismes déterminant les comportements humains : Ex : ·                             Zola insiste beaucoup sur l'influence de l'hérédité et de l'éducation, et s'appuie sur des théories qui, pour avoir été inspirés par la médecine expérimentale de Claude Bernard, se veulent scientifiques pour peindre une réalité souvent crue. ·                             Autre exemple de roman expliquant la nature et la psychologie humaines : le roman d'analyse qu'est La Princesse de Clèves   II)                 ...Une poésie du roman existe...   Il s'agit ici de se demander quels éléments du roman sont propices à la délivrance d'une « charge poétique ».   1)      La description comme lieu où la poésie s'exprime dans le roman   a) le rôle poétique de la description : cf. Butor   J'entre en même temps que le jeune homme dans une pièce tapissée de jaune. D'où vient ce singulier pouvoir, rendre absents les objets présents, cette "hantise", comment la chambre imaginaire peut-elle s'imposer à ce point?   Il faut naturellement que les différents éléments qui constituent cette description soient liés les uns aux autres par quelque nécessité, se coagulent en un stable fantasme.   Il y a d'abord cette "composition" qui enchaîne leurs formes, comme dans une nature morte hollandaise ; mais si cette chambre m'"apparaît" si fortement, c'est qu'elle est elle-même un mode par lequel m'apparaît autre chose, c'est que ces objets sont à leur tour des "mots".   Car l'auteur a choisi cette couleur spécialement, ces meubles, parce que tout cela va me renseigner sur l'époque où se passe l'histoire, le milieu où elle se déroule, les habitudes de vivre et de penser de la personne qui habite là, sur sa situation de fortune. Non seulement ses gestes, sa conduite diurne nous sont ainsi définis, mais parmi ces objets il en est d'un type particulier (analogues à la description même) qui vont nous révéler ce qui la hante aussi lorsqu'elle prête plus d'attention à ce local. [.

« Analyse du sujet et problématisation : Cette dissertation invite à comparer les genres littéraires que sont le roman et la poésie. La citation, extraite du chapitre « Le roman et la poésie » de Répertoire II de Michel Butor, concerne une réflexion personnelle de l'écrivain à partir de sa propre expérience de l'écriture et aussi de la lecture ("apprentissage", "divers grands romanciers").L'écriture romanesque est présenté comme très complexe et difficile, ambiguë, si bien que l'écrivain en conclut que cette forme d'écriture est très riche, ce qu'il exprime avec l'expression "charge poétique". Il se fonde sur un classement implicite des genres littéraires, où la poésie est tacitement au-dessus du roman (et où il y a aussi différents niveaux pour le roman (cf. "le roman, dans ses formes les plus hautes"). Or il estime précisément que certaines formes d'écriture romanesque peuvent être à la hauteur de la poésie ("l'ancienne poésie" : notion floue ici qui se réfère à la poésie d'avant le XXe siècle au moins) Problématique : La grandeur d'un roman se mesure-t-elle à sa charge poétique ? Le genre romanesque doit-il, pour atteindre une forme de perfection, utiliser l'héritage et les traits du genre poétique ? Ce sujet met en jeu le genre romanesque comme continuité du genre poétique. I) Si le genre romanesque apparaît a priori comme séparé du genre poétique… 1) Le roman, un genre en prose et prosaïque ( opposé à l'"ancienne poésie" dont parle Butor) Sous l'expression « ancienne poésie », Butor fait certainement référence à la poésie versifiée, la poésie en prose restant relativement récente. Cette « ancienne poésie » s'oppose donc au prosaïsme formel mais aussi thématique du roman. a) La prose romanesque est fondée sur le récit et plus spécifiquement sur la narration Evoquer l'opposition entre l'aspect narratif du roman et l'aspect figuratif de la poésie. Ex : enchaînement de péripéties et de rebondissements dans les romans de Rabelais qui sont considérés comme les premiers romans modernes. Cette narration vive s'oppose à la poésie figurale de Ponge, par exemple, dans Le parti pris des choses. b) Le genre romanesque aborde les thèmes du quotidien Le genre romanesque aborde des thématiques longtemps délaissées par la poésie ( par la « poésie ancienne »), thématiques prosaïques se référant au quotidien. Cf. évocation prosaïque de la misère dans les romans de Zola 2) Le roman, un genre référentiel ( opposé à la poésie comme genre symbolique) a) Un genre fondé sur la description d'une réalité Evoquer ici l'apogée du roman au XIXe siècle, à travers le roman réaliste qui se présente comme le reflet direct d'une réalité sociale ou historique. Ex : Balzac, Les Chouans, roman historique restituant l'esprit d'une époque, celle de la Révolution française : Balzac a consulté des ouvrages historiques, ce qui prouve qu'il se documente de façon savante :La Guerre des Vendéens et des Chouans, par Jean-Julien Savary ; L'Histoire de la révolution, par Minniet ; Histoire de la révolution française, par Adolphe Thiers b) Une tentative d'explication explicite de cette réalité Les romans proposent souvent une étude des mécanismes d'une société. Ils ont donc une fin analytique et en cela présentent un intérêt non négligeable pour le lecteur en lui permettant de mieux comprendre son époque, ou une époque passée ou encore l'homme et ses mécanismes psychologiques et sociaux. Ils présentent parfois un véritable examen scientifique cherchant à éclairer la nature humaine et les mécanismes déterminant les comportements humains : Ex : · Zola insiste beaucoup sur l'influence de l'hérédité et de l'éducation, et s'appuie sur des théories qui, pour avoir été inspirés par la médecine expérimentale de Claude Bernard, se veulent scientifiques pour peindre une réalité souvent crue. · Autre exemple de roman expliquant la nature et la psychologie humaines : le roman d'analyse qu'est La Princesse de Clèves »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles