Devoir de Philosophie

Rédiger un court essai en faveur de l'éducation collective décriée par Montaigne.

Extrait du document

xxx ?

« Rédiger un court essai en faveur de l'éducation collective décriée par Montaigne. Vous devez donc faire l'éloge de ce que critique Montaigne dans De l'institution des enfants (« je ne veux pas qu'on emprisonne cet enfant ») et dans le chapitre XXVI, du livre I Sur l'éducation des enfants. L'éducation collective offre de nombreux avantages. L'enfant n'est pas seul avec son professeur.

Il appartient à une classe, à un ensemble d'enfants qui comme lui sont là pour apprendre.

Il devra donc faire ses preuves et se mesurer aux autres.

La solitude peut entraîner la rêverie et la paresse.

L'éducation collective permet l'émulation car chacun est stimulé par l'autre, chacun veut essayer de faire mieux que l'autre.

Et même sans chercher à dépasser les autres, la présence de tiers enrichit l'enfant : si l'élève est seul, il n'est confronté qu'à ses propres questions, alors qu'en classe, il est témoin des interrogations des autres élèves ‒ et les réponses du professeur lui apprendront encore plus de choses.

L'émulation ne peut qu'être bénéfique à l'enfant.

Et cela, même dans le domaine sportif.

Il est bien plus agréable de courir pour essayer de doubler un camarade que de courir tout seul et il est bien plus amusant de jouer au ballon à plusieurs que seul. Rendre son corps sain par l'exercice physique est chose bien plus aisée lorsque l'on est plusieurs. De plus, on peut remarquer qu'être en classe avec d'autres élèves n'apporte pas à l'enfant que l'apprentissage de leçons d'histoire ou de biologie.

Cela lui apprend également à vivre en société : il appartient à un groupe, doit suivre un emploi du temps et respecter les règles de l'établissement.

La politesse, le respect des horaires et de la hiérarchie sont des valeurs qu'il va intégrer bien rapidement.

De même, la présence d'autres enfants ne peut être qu'une source d'ouverture : l'élève peut se faire des amis, rencontrer des êtres différents qui tous lui apporteront quelque chose.

De plus, bien qu'évoluant au milieu d'un ensemble de condisciples du même âge, l'enfant verra bien qu'il y a toujours un plus grand et un plus petit, un plus intelligent et un plus niais.

Il apprendra ainsi la tolérance et le respect des autres.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles