Devoir de Philosophie

Préférez-vous l'argumentation directe ou l'argumentation indirecte ?

Extrait du document

Définition des termes du sujet Le sujet invite à se prononcer pour une des deux formes d'argumentation que l'on distingue généralement. La première étape du travail sera donc de définir, dès l'introduction, ces deux formes d'argumentation. L'argumentation directe, d'abord, est une forme d'argumentation qui se donne comme telle : elle est de nature strictement démonstrative - toute démonstration logique, par exemple, est une argumentation directe, elle procède selon un ordre que l'on peut qualifier d'hypothético-déductif : on pose des hypothèses que l'on éprouve par les voies de la logique pour en déduire une vérité. L'essai, le traité, sont des exemples d'emplois possibles de l'argumentation directe. L'argumentation indirecte vise, comme l'argumentation directe, à persuader et démontrer - puisque tel est le but de toute argumentation - mais elle refuse de prendre la voie hypothético-déductive, considérée peut-être comme trop abstraite ou aride, pour recourir à d'autres moyens - paraboles, procédés rhétoriques d'appel aux affects de l'auditoire, ou encore écriture fictionnelle « à thèse », cherchant à défendre des idées ou des valeurs. La persuasion se fait, mais elle n'est pas explicitement visée : elle est obtenue par des voies détournées. On peut trouver ce type d'argumentation dans la fable, l'apologue, le conte, etc, qui se donnent comme fictionnels mais visent à persuader le public du bien-fondé de certaines idées. La question posée ici est une question de « préférence » ; cette dernière peut s'envisager de deux points de vue : du point de vue du producteur de l'argumentation d'une part, de celui du récepteur de cette argumentation d'autre part. Celui qui veut persuader de quelque chose aura-t-il ainsi recours préférentiellement à l'argumentation directe ou indirecte ? Il ne faudra pas oublier, en posant cette question, que l'argumentation a aussi une valeur de recherche, autrement dit qu'elle est aussi délibérative et a donc un rôle heuristique.

Liens utiles