Devoir de Philosophie

Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie (Vinet). qu'en pensez-vous ?

Extrait du document

Au contraire, les coquins, les faibles, les maniaques, les maladroits se mettent et mettent les autres dans des situations bien bizarres. (Exemples.) Tout cela ne peut pas ne pas faire rire. Mais précisément, à bien réfléchir, tout cela au fond est triste, car il s'agit toujours de gens qui sont victimes de leur propre sottise ou méchanceté ou de celles des autres. Le sujet des comédies en soi est toujours triste. Un hypocrite s'introduit dans une famille, un père avare ou sottement dévot fait le malheur des siens, etc. 2. Sans doute la tragédie n'est pas plus gaie; elle met en scène des scélérats et des fous, mais même les criminels ont un air de grandeur, et que de beaux exemplaires d'humanité, non seulement dans Corneille, mais dans Racine! (Exemples.) Elle nous donne une haute idée de nous-mêmes. Enfin elle nous maintient dans une atmosphère de « tristesse majestueuse.

« « Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques.

Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie.

» VlNET. Que la comédie de Molière laisse un arrière goût d'amertume, la remarque a été souvent faite.

Quelle mâle gaîté si triste...

Vinet dit plus : il compare avec la tragédie, il généralise.

Sous un air paradoxal, cette pensée a un grand fond de vérité, elle sent, d'ailleurs, son époque ; le romantisme nous a habitués à dramatiser l'existence.

La vie est une comédie pour l'homme qui pense et une tragédie pour l'homme qui sent. I.

Cette pensée est paradoxale. La comédie et la tragédie se partagent la vie, l'une prend le rire, l'autre les larmes.

Un poète tragique met tout en usage pour nous attendrir.

Racine fait pleurer.

On nous expose de grandes infortunes, les malheurs de grands personnages, des séparations cruelles (Le Cid), des passions qui déchirent ou s'exaspèrent jusqu'au crime, de touchantes victimes (exemples).

Le poète comique au contraire, veut nous égayer et tout lui est bon pour cela : situations comiques, personnages faits de contrastes, mots drôles, mots répétés, exagérations caricaturales, bouffonneries. II.

Elle contient, cependant, une grande part de vérité. 1.

Et, cependant, il est bien vrai qu'au fond la comédie est triste. Le tableau qu'elle nous présente de l'humanité n'a rien d'enchanteur.

Elle ne voit que les vices, les travers, les ridicules : des avares, des hypocrites, de faux savants, des imbéciles, etc..

Il y a bien peu d'honnêtes gens dans le théâtre de Molière, au moins parmi les personnages agissants.

C'est que les honnêtes gens ne sont guère amusants. Aussi, quand il nous en présente, il les rend grotesques par quelque endroit (Alceste).

Au contraire, les coquins, les faibles, les maniaques, les maladroits se mettent et mettent les autres dans des situations bien bizarres. (Exemples.) Tout cela ne peut pas ne pas faire rire.

Mais précisément, à bien réfléchir, tout cela au fond est triste, car il s'agit toujours de gens qui sont victimes de leur propre sottise ou méchanceté ou de celles des autres. Le sujet des comédies en soi est toujours triste.

Un hypocrite s'introduit dans une famille, un père avare ou sottement dévot fait le malheur des siens, etc. 2.

Sans doute la tragédie n'est pas plus gaie; elle met en scène des scélérats et des fous, mais même les criminels ont un air de grandeur, et que de beaux exemplaires d'humanité, non seulement dans Corneille, mais dans Racine! (Exemples.) Elle nous donne une haute idée de nous-mêmes. Enfin elle nous maintient dans une atmosphère de « tristesse majestueuse.

» On comprend donc le mot de Vinet...

Notons, d'ailleurs, qu'il dit s'égayer habituellement...

et à la lecture.

A la représentation, on ne peut pas ne pas se laisser aller de bon coeur à l'impression voulue par le poète .Et les hommes les plus graves aimeront de temps en temps se divertir sans arrière-pensée dans la compagnie des poètes comiques..... »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles