Devoir de Philosophie

Le dénouement de Dom Juan de Molière appartient-il à la comédie ou à la tragédie ?

Extrait du document

Cette influence imprègne toute l'oeuvre de Molière, q'il s'agisse de ses personnages de valets (Sganarelle) ou du comique de son écriture. Pensons au burlesque, à l'art de l'imposture, du déguisement proche de la farce.   Le comique dans la pièce Il existe plusieurs types de comique (comique de geste, de parole, de caractère, de situation, etc). Observons par exemple l'acte I, scène 2 pour le comique de situation, ou Sganarelle pour le comique de caractère.   Le personnage comique Le personnage du valet, comme dans d'autres pièces (Figaro chez Beaumarchais par exemple), est bien sûr comique. Pensons aussi aux personnages issus du monde paysans. Pour ce qui est de Dom Juan, le cas est plus complexe, car si certains gestes ou paroles sont à coup sûr comique, le personnage est bien plus complexe et donne à la pièce un tout autre écho.     II.                Une dimension tragique   Dom Juan, héros tragique Par son entêtement à posséder, à séduire, le comique devient tragique et Dom Juan avance inexorablement vers sa perte. Il y a une certaine fatalité dans son cheminement, du libertin, à l'homme châtié.

Liens utiles