Devoir de Philosophie

Paul VERLAINE (1844-1896) (Recueil : Romances sans paroles) - Beams

Extrait du document

Paul VERLAINE (1844-1896) (Recueil : Romances sans paroles) - Beams Elle voulut aller sur les bords de la mer, Et comme un vent bénin soufflait une embellie, Nous nous prêtâmes tous à sa belle folie, Et nous voilà marchant par le chemin amer. Le soleil luisait haut dans le ciel calme et lisse, Et dans ses cheveux blonds c'étaient des rayons d'or, Si bien que nous suivions son pas plus calme encor Que le déroulement des vagues, ô délice ! Des oiseaux blancs volaient alentour mollement Et des voiles au loin s'inclinaient toutes blanches. Parfois de grands varechs filaient en longues branches, Nos pieds glissaient d'un pur et large mouvement. Elle se retourna, doucement inquiète De ne nous croire pas pleinement rassurés, Mais nous voyant joyeux d'être ses préférés, Elle reprit sa route et portait haut la tête.

« Paul VERLAINE, Romances sans paroles, Aquarelle, « Beams ». 1. Elle voulut aller sur les bords de la mer, 2. Et comme un vent bénin soufflait une embellie, 3. Nous nous prêtâmes tous à sa belle folie, 4. Et nous voilà marchant par le chemin amer. 5. Le soleil luisait haut dans le ciel calme et lisse, 6. Et dans ses cheveux blonds c'étaient des rayons d'or, 7. Si bien que nous suivions son pas plus calme encor 8. Que le déroulement des vagues, ô délice ! 9. Des oiseaux blancs volaient alentour mollement 10. Et des voiles au loin s'inclinaient toutes blanches. 11. Parfois de grands varechs filaient en longues branches, 12. Nos pieds glissaient d'un pur et large mouvement. 13. Elle se retourna, doucement inquiète 14. De ne nous croire pas pleinement rassurés, 15. Mais nous voyant joyeux d'être ses préférés, 16. Elle reprit sa route et portait haut la tête. Paul Verlaine (30 mars 1844- 8 janvier 1896) : surnommé « le Prince des Poètes », il est toutefois également à l’origine de l’expression des « poètes maudits », Verlaine est avant tout le poète des clairs-obscurs et sa poésie le rapproche des œuvres impressionnistes. Romances sans paroles : recueil de 1874, composé de poèmes courts qui évoquent des paysages intérieurs, sentiments de mélancolie (rupture avec sa femme), croquis de voyage. Le substantif romance accentue la musicalité des vers. Le recueil marque un tournant décisif dans la carrière de Verlaine, étant contemporain de l'orage personnel qui traverse sa vie en la personne de Rimbaud. « Beams » : Beam en anglais signifie le rayon (lumineux), le trait de lumière. Poème composé de 4 quatrains. 16 alexandrins. Disposition des rimes : rimes embrassées, du type ABBA. Alternance respectée entre les rimes masculines et les rimes féminines (rimes qui se terminent par un e muet > -e, -es, -ent). « Beams » est extrait de la section « Aquarelles » > évoque une femme tout auréolée de lumière, énigmatique qui guide vers la mer une cohorte de soupirants fidèles. I- Une sortie en mer A- Une anecdote • Poète qui raconte une anecdote. Cf. Verbe au passé simple > actions passées. Poète qui raconte une histoire. Cf. les connecteurs logiques qui indiquent les différentes étapes. Ex : « et comme » ; « et nous voilà »… • Opposition entre « Elle » et « nous ». « Nous » > poète qui s’inclut dans le nombre. Poète qui raconte un épisode qu’il présente comme vécu. B- Le désir de la femme • « Elle voulut aller sur les bords de la mer » : »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles