Devoir de Philosophie

Paul SCARRON (1610-1660) - Chanson : C'estoit assés de vos yeux...

Extrait du document

Paul SCARRON (1610-1660) - Chanson : C'estoit assés de vos yeux... C'estoit assés de vos yeux pleins de charmes Pour vaincre ma raison ; Mais vous chantez encor ! ô quelle trahison ! Doit-on blesser ceux qui rendent les armes ? Je voy bien que ma mort est tout vostre desir ; He bien ! je meurs ; mais je meurs de plaisir. Vous eussiez eu d'une mort plus cruelle L'esprit plus satisfait ; Mais pouviez-vous chanter et produire un effect Qui fust contraire à vostre voix si belle ? Ainsi, belle Phillis, contre vostre desir, Je meurs, je meurs, mais je meurs de plaisir.

Liens utiles