Devoir de Philosophie

Marguerite Yourcenar

Extrait du document

Marguerite de Crayencour naît à Bruxelles le 8 juin 1903, fille de Michel de Cleenerwerke de Crayencour et de Fernande de Cartier de Marchienne. Sa mère meurt quinze jour plus tard, d'une fièvre puerpérale. Son enfance se déroule dans la propriété familiale, près de Bailleul, dans le Nord de la France. Marguerite de Crayencour commence l'étude du latin et du grec, avec son père. Sa curiosité pour les langues la pousse, plus tard, à étudier l'italien, après l'anglais, appris durant la première année de guerre, à Londres. Elle est, déjà très jeune, une grande lectrice de textes latins et grecs, de romanciers russes et anglais, et pense devenir écrivain. Elle a alors seize ans et vient de passer la première partie de son baccalauréat. Les éditions Perrin acceptent son premier manuscrit, Le Jardin des chimères, qu'elle signe Marguerite Yourcenar, anagramme de son nom. Ce drame, inspiré de la légende d'Icare, publié à compte d'auteur, paraît en 1921. Après la publication aux éditions Au sans pareil, en 1929, de Alexis ou le traité du vain combat, elle signera désormais Marguerite Yourcenar, nom qui devient légal en 1947, quand elle obtiendra la nationalité américaine. Dès 1926, elle a entrepris une biographie de Pindare, sur laquelle elle portera par la suite un jugement sévère et qui ne sera rééditée qu'en 1991 par les éditions Gallimard, dans la collection La Pléiade. En 1928, elle entreprend un autre projet, une vie de l'empereur Hadrien qui paraîtra en 1951 chez Plon et qui véritablement marquera son entrée dans les Lettres françaises.

Liens utiles