Devoir de Philosophie

Louisa PÈNE-SIEFERT (1845-1877) - Pantoum

Extrait du document

Louisa PÈNE-SIEFERT (1845-1877) - Pantoum Au clair soleil de la jeunesse, Pauvre enfant d'été, moi, j'ai cru. - Est-il sûr qu'un jour tout renaisse, Après que tout a disparu ? Pauvre enfant d'été, moi, j'ai cru ! Et tout manque où ma main s'appuie. - Après que tout a disparu Je regarde tomber la pluie. Et tout manque où ma main s'appuie. Hélas ! les beaux jours ne sont plus. - Je regarde tomber la pluie... Vraiment, j'ai vingt ans révolus.

Liens utiles