Devoir de Philosophie

L'écriture poétique peut-elle s'inspirer du quotidien et des choses ordinaires ?

Extrait du document

La poésie est un genre littéraire très ancien aux formes variées qui se constitue aussi bien en vers qu'en prose et dans lequel l'importance dominante est accordée à la "forme. Le mot poésie vient du grec poiein qui signifie « faire, créer » ; le poète est donc un créateur de mots, un inventeur de formes expressives qui démultiplie la puissance de signification des mots par son travail. L'écriture poétique semble donc surtout se détacher de la réalité du monde.   Par « quotidien » on entendra les évènements liés à la vie de tous les jours ; par « choses ordinaires » on entendra les objets ou les sujets médiocres, manquant de noblesse.   Problématique : La vie quotidienne et la médiocrité peuvent-elles être une source d'inspiration  poétique ?

« L'écriture poétique peut-elle s'inspirer du quotidien et des choses ordinaires ? Analyse du sujet et problématisation : La poésie est un genre littéraire très ancien aux formes variées qui se constitue aussi bien en vers qu'en prose et dans lequel l'importance dominante est accordée à la "forme.

Le mot poésie vient du grec poiein qui signifie « faire, créer » ; le poète est donc un créateur de mots, un inventeur de formes expressives qui démultiplie la puissance de signification des mots par son travail.

L'écriture poétique semble donc surtout se détacher de la réalité du monde. Par « quotidien » on entendra les évènements liés à la vie de tous les jours ; par « choses ordinaires » on entendra les objets ou les sujets médiocres, manquant de noblesse. Problématique : La vie quotidienne et la médiocrité peuvent-elles être une source d'inspiration poétique ? I) La poésie : une recherche du Beau, voire du Sublime, loin de la médiocrité du réel 1) La suprématie du « Verbe » La poésie, venant du grec poïen signifiant « faire, créer », se présente à l'origine comme le genre de la création verbale et de la suprématie du signifiant.

La poésie est l'art de manier le langage afin d'en extraire originalité et beauté.

Elle est la recherche d'une perfection formelle.

Le poète est un artiste et la poésie ne doit pas être utile, ne doit pas se mêler du vulgaire.

La poésie, en tant que discipline artistique à visée essentiellement esthétique se présente comme une fin en soi. Ex : · Les théoriciens et praticiens de l'art pour l'art, partageant la conviction que « l'art vit de contraintes et meurt de liberté », comme le dira Paul Valéry. · Mallarmé et son désir de « donner un sens plus pur aux mots de la tribu » et de relever des défis formels ( cf.

Le sonnet en X) 2) « De la musique avant toute chose » La musicalité apparaît comme ce qui fonde le genre poétique, et comme la meilleure mise en valeur des mots.

La poésie est donc musique, comme l'affirme Verlaine dans son Art poétique.

On note une importance du rythme et de la rime dans la tradition poétique.

La poésie est marquée par l'oralité et la musique de ses origines puisque la recherche de rythmes particuliers, comme l'utilisation des vers, et d'effets sonores, comme les rimes, avait une fonction mnémotechnique pour la transmission orale primitive.

La poésie est placée à la fois sous l'égide d'Apollon (dieux des arts, jouant de la lyre et patron des Muses) et d'Orphée (symbolisant la musique avec sa flûte).

Cette tradition du mètre et de la rime poétiques se retrouve des origines de la poésie jusqu'à nos jours. Ex : · L'emploi de certaines figures de style comme l'assonance ou l'allitération ainsi que la présence de refrain dans certaines poésie (ex : Le Pont Mirabeau d'Apollinaire) témoigne de cette musicalité de la poésie. · La poésie verlainienne des Romances sans Paroles è la poésie semble donc être uniquement dans la musique 3) Le poète : un transfigurateur du quotidien et un découvreur de merveilles La poésie n'est pas à trouver dans la vie même, mais elle sert à transfigurer le quotidien, en proposant une évasion de la morosité de la vie.

Le poète se présente donc comme un transfigurateur du quotidien et un découvreur de merveilles.

La poésie vise à une transfiguration de la réalité par le langage, par le pouvoir des mots. Elle a une fonction métaphorique et une puissance d'évocation qui tendent à transporter le lecteur dans un monde imaginaire.

Elle cherche donc à transcender le monde quotidien par les images qu'elle invente.

La poésie est donc souvent une « invitation au voyage », pour reprendre le titre du poème Baudelairien. Ex : Etudier le poème de Baudelaire « L'invitation au voyage » véhiculant un exotisme sensuel. Cette dimension artistique de la poésie est aussi traditionnellement associée au " don de poésie ", c'est à dire à une fonction quasi divine du poète inspiré, en relation avec le sacré, qui se présente comme un décodeur de l'invisible, éclairant les hommes sur les vérités du monde.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles