Devoir de Philosophie

Le romancier doit-il être nécessairement original ?

Extrait du document

).   2)      Certains thèmes romanesques sont garants d'un succès du romancier   Certains thèmes romanesques très utilisés, stéréotypés et devenus même des clichés, sont souvent garant du succès du roman. L'originalité thématique ne garantit pas l'intérêt du lecteur pour un roman : au contraire, ce dernier semble rechercher certains invariants dans une oeuvre romanesque ; il apprécie une familiarité immédiate avec un oeuvre qui convoque des thèmes traditionnels du roman. Ces thèmes romanesques sont l'histoire d'amour(impliquant le « passage obligé » qu'est la scène de première rencontre), la formation de l'individu, la confrontation avec la mort, etc.. Traiter un sujet totalement « original », extravagant, c'est donc parfois prendre le risque de l'échec ou d'une diffusion limitée vers un public d'intellectuels et de lecteurs avisés. II)           C'est l'affirmation de sa singularité qui crée un auteur de roman Comment s'affirme la singularité d'un romancier ?   1)      Le style, marque de la singularité   Le style du romancier apparaît comme la marque essentielle de sa singularité. Un romancier doit nécessairement faire preuve d'une originalité dans son écriture, d'un « style » particulier qui le présente comme unique et immédiatement reconnaissable. La singularité, 'individuation du style en effet n'impliquent pas nécessairement une subversion des règles d'écriture, mais au moins un certain degré de liberté dans la façon de les assumer . Avoir du style pour un romancier, c'est pour une oeuvre la même chose que pour l'individu avoir de la personnalité : s'affirmer comme être d'exception, manifester sa différence.

Liens utiles