Devoir de Philosophie

Le personnage de Octave Mouret dans le roman de Zola, Au bonheur des dames.

Extrait du document

Au Bonheur des Dames : onzième roman du cycle des Rougon-Macquart paru d'abord en feuilleton dans le Gil Blas en 1883, publié la même année en volumes. Il reçoit un accueil très favorable dans la presse. Roman qui raconte la rencontre d'Octave Mouret et de son employée, la jeune Denise et qui peint également le fonctionnement d'un « grand magasin ».   Octave Mouret : 2e personnage le plus important du roman après Denis. Il est le fils de François Mouret et Marthe Rougon.   I- Un personnage dominateur             A- Un homme d'affaires très avisé • Mouret est devenu propriétaire de la boutique en épousant Mme veuve Hédouin. • Il a fondé « Le Bonheur des Dames », un grand magasin qui prospère tellement bien qu'il ruine les petites boutiques du quartier. • Mouret est un homme d'affaire très intelligent > sait comment gagner de l'argent. Cf. les soldes > est le premier à vraiment développer cela. Cf. le blanc. Cf. son talent pour attirer les foules par les publicités. Etc. • Mouret réussit tout ce qu'il entreprend.

« Le personnage d'Octave Mouret dans le roman de Zola, Au bonheur des dames. Au Bonheur des Dames : onzième roman du cycle des Rougon-Macquart paru d'abord en feuilleton dans le Gil Blas en 1883, publié la même année en volumes.

Il reçoit un accueil très favorable dans la presse. Roman qui raconte la rencontre d'Octave Mouret et de son employée, la jeune Denise et qui peint également le fonctionnement d'un « grand magasin ». Octave Mouret : 2e personnage le plus important du roman après Denis. Il est le fils de François Mouret et Marthe Rougon. I- Un personnage dominateur A- Un homme d'affaires très avisé • Mouret est devenu propriétaire de la boutique en épousant Mme veuve Hédouin. • Il a fondé « Le Bonheur des Dames », un grand magasin qui prospère tellement bien qu'il ruine les petites boutiques du quartier. • Mouret est un homme d'affaire très intelligent > sait comment gagner de l'argent. Cf.

les soldes > est le premier à vraiment développer cela.

Cf.

le blanc.

Cf.

son talent pour attirer les foules par les publicités.

Etc. • Mouret réussit tout ce qu'il entreprend. Cf.

son action sur la soie miracle : face à la concurrence, Mouret baisse le prix du Paris-Bonheur et le vend à perte. Robineau, le concurrent, le suit et baisse le prix aussi.

Finalement, au bout du compte, c'est Mouret qui gagne la partie, Robineau est ruiné => tactique très efficace de Mouret.

Véritable homme d'affaire très avisé. • Mouret rénove et développe son magasin.

Cf.

les agrandissements successifs qu'il a opérés. • Mouret est un personnage sympathique et veut avoir l'image d'un patron attentionné, paternel. Par exemple, il a le tact de faire exécuter les actions désagréables et ses ordres par Bourdoncle, ce qui ne l'empêche pas de licencier pour économiser. • Montrez que l'écriture de Zola fait du Bonheur des Dames, un nouveau temple sacré dont le maître est Mouret. B- Un dévoreur de femmes • Mouret a déjà été marié à Mme veuve Hédouin mais celle-ci est morte (avant le début du roman). Donc, Mouret est veuf.

Toutefois, il mène une vie très libre. • Montrez qu'il a de très nombreuses aventures féminines, avec certaines de ses vendeuses et avec des femmes de la haute société. • Mais si Mouret est un homme qui apprécie les femmes, il est aussi un homme qui les domine. => Le Bonheur des Dames est consacré aux femmes, est un temple pour les femmes où tout est fait pour leur plaire. Toutefois, les femmes sont les victimes de Mouret : comme il l'avait prévu, calculé, elles achètent tout.

Cf.

« Et Mouret regardait toujours son peuple de femmes, au milieu de ces flamboiements » => domine tout.

Victoire de Mouret.

Cf.

« son peuple de femmes » > possessif. • Mouret > maître absolu de ces femmes.

Cf.

« conquis les mères elles-mêmes » ; « il régnait » ; « brutalité d'un despote, dont le caprice ruinait des ménages » => véritable combat : Mouret est le maître de ces femmes, maître de l'univers de ce grand magasin. • Même sa maîtresse Mme Desforges lui est utile => lui permet d'accéder au baron Hartmann. ∆) Octave Mouret dirige le grand magasin « Au bonheur des dames » avec son génie du commerce et sa connaissance de la sensibilité féminine. II- Un prince charmant Mouret est un homme qui multiplie les aventures féminines, pourtant, il va s'attacher à une jeune vendeuse qui a toute la sympathie du lecteur, la jeune héroïne douce et volontaire, Denise. A- Un amoureux • Il se noue entre Denise et Mouret une sorte de complicité mais aucun des deux ne comprend qu'il s'agit en fait d'un véritable coup de foudre ‒ Mouret est d'ailleurs surtout habitué à des relations sans lendemain. Par exemple, malgré ses allures de paysanne, il engage Denise au rayon des confections. NB : Mouret est un homme bon, humain. • Progressivement, Mouret tombe amoureux de Denise.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles