Devoir de Philosophie

Le héros de roman doit-il être capable d'accomplir des exploits extraordinaires ?

Extrait du document

-                           Les héros des romans fantastiques, tels le professeur Frankenstein, héros du roman éponyme de Marie Schelley ou Le professeur Edison, génie et héros de l'Eve Future de Villiers de L'Isle Adam. Montrer en quoi les inventions de ces deux héros en font des personnages « héroïques » ( invention d'une créature artificielle)   3)                            Le héros romanesque est le garant de valeurs héroïques   Le héros se bat pour défendre des valeurs héroïques : c'est le cas du héros du roman médiéval occidental dont les valeurs sont le courage et des vertus semblables à celles de la chevalerie. Ces valeurs sont souvent reprises comme les fins des actions des héros romanesques modernes. Ex : -           Dans le Rouge et le Noir, Julien Sorel rêve d'une telle destinée héroïque, à l'image de celle de Napoléon Bonaparte : il veut s'élever au-dessus de tous les hommes (cf. le passage de la première partie où il se rend sur la montagne : Julien prenait haleine un instant à l'ombre de ces grandes roches, et puis se remettait à monter. Bientôt par un étroit sentier à peine marqué et qui sert seulement aux gardiens des chèvres, il se trouva debout sur un roc immense et bien sûr d'être séparé de tous les hommes. Cette position physique le fit sourire, elle lui peignait la position qu'il brûlait d'atteindre au moral . C'est la volonté à toute épreuve de Julien qui en fait un héros héroïque !   -           L'héroïne du roman éponyme de Mme de Lafayette, La Princesse de Clève, héroïne héroïque par sa force morale. Par ses actes, elle se présente comme une garante de cette haute valeur qu'est la fidélité. II)                 Mais les héros romanesques sont souvent des personnages ordinaires mis en lumière par un romancier Ainsi les héros n'accomplissent pas forcément des actions héroïques, extraordinaires, épiques.

« Analyse du sujet et problématisation : Le sujet porte sur la définition du héros romanesque.

Mais il peut s'avérer utile de définir la notion de héros en général. D'un point de vue mythologique, un héros est un être fabuleux, la plupart du temps d'origine mi-divine, mihumaine, divinisé après sa mort.

C'est aussi un personnage légendaire auquel la tradition attribue des exploits prodigieux. D'un point de vue plus littéraire, un héros est le principal personnage masculin ou féminin d'une œuvre artistique auquel arrivent des aventures extraordinaires qui semblent sorties de l'imagination d'un romancier.

On appelle aussi héros le personnage masculin ou féminin propre à un auteur et, par extension à un genre, à une époque. La notion de héros romanesque implique que l'on étudie plus précisément les caractéristiques des héros de roman.

Le sujet définit le héros romanesque par les actions qu'il accomplit : « des exploits extraordinaires ».

Cette expression redondante voire pléonastique indique que le héros romanesque n'accomplirait que des prouesses, des actions remarquables, « héroïques », qui l'élèveraient au-dessus du commun des mortels.

Le terme d'exploit indique bien que les actions du héros romanesque ne doivent pas seulement sortir de l'ordinaire, du quotidien, mais faire rêver par leur caractère majesteux.

En littérature on peut qualifier d'épiques des personnages accomplissant ce type d'actions qui les rendent ainsi supérieurs aux autres humains. Problématique : N'y a-t-il de héros romanesque qu' « héroïques » et épiques ? I) Certes, le héros romanesque se présente comme un personnage hors du commun. Les héros de roman mènent souvent des actions héroïques et épiques. 1) L'ancêtre et le modèle du héros romanesque : le héros mythologique et légendaire Le héros antique entretient une relation privilégiée avec les Dieux : il est, soit mythique, ayant une parenté directe avec le panthéon (c'est le cas d'Hercule, fils de Zeus et véritable demi-dieu), ou légendaire, auquel cas il est fréquemment lié à un dieu tutélaire.

Le plus souvent, cependant, il s'agit d'un individu exceptionnel, par exemple un fondateur, qui est vénéré sur l'emplacement de sa tombe.

Dans l'antiquité grecque, Des héros légendaires comme Achille ou Ménélas ont reçu un culte héroïque, de même que des fondateurs de cités, comme Thésée. 2) Le héros romanesque accomplit des hauts-faits Le héros de roman est souvent célébré pour ses hauts faits et ses aventures surhumaines.

Il explore, par ses actions et son périple dans le roman, les limites des capacités humaines.

Le héros de roman est souvent un héros qui se dépasse, faisant preuve d'un courage et d'une bravoure exceptionnels.

Il peut aussi être un héros accomplissant des exploits intellectuels, un héros qui brille par son génie et ses inventions surhumaines. Ex : Le héros du Tour du monde en 80 jours de Jules Verne : Phileas Fogg, qui relève un défi extraordinaire. Les héros des romans fantastiques, tels le professeur Frankenstein, héros du roman éponyme de Marie Schelley ou Le professeur Edison, génie et héros de l'Eve Future de Villiers de L'Isle Adam.

Montrer en quoi les inventions de ces deux héros en font des personnages « héroïques » ( invention d'une créature artificielle) 3) Le héros romanesque est le garant de valeurs héroïques Le héros se bat pour défendre des valeurs héroïques : c'est le cas du héros du roman médiéval occidental dont les valeurs sont le courage et des vertus semblables à celles de la chevalerie.

Ces valeurs sont souvent reprises comme les fins des actions des héros romanesques modernes. Ex : Dans le Rouge et le Noir, Julien Sorel rêve d'une telle destinée héroïque, à l'image de celle de Napoléon Bonaparte : il veut s'élever au-dessus de tous les hommes (cf.

le passage de la première partie où il se rend sur la montagne : Julien prenait haleine un instant à l'ombre de ces grandes roches, et puis se remettait à monter.

Bientôt par un étroit sentier à peine marqué et qui sert seulement aux gardiens des chèvres, il se trouva debout sur un roc immense et bien sûr d'être séparé de tous les hommes.

Cette position physique le fit sourire, elle lui peignait la position qu'il brûlait d'atteindre au moral . C'est la volonté à toute épreuve de Julien qui en fait un héros héroïque ! L'héroïne du roman éponyme de Mme de Lafayette, La Princesse de Clève, héroïne héroïque par sa force morale.

Par ses actes, elle se présente comme une garante de cette haute valeur qu'est la fidélité.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles