Devoir de Philosophie

La pièce de Molière Tartuffe a pour titre le nom du personnage qui est au coeur de l'oeuvre et qui apparaît comme le personnage principal. Toutefois cette dernière affirmation semble discutable à la lecture de la pièce dans son ensemble ?

Extrait du document

Tartuffe est-il le personnage éponyme de la pièce ?   I- Tartuffe, un personnage parmi d'autres             A- Un personnage souvent absent • Tartuffe n'apparait que très tardivement dans la pièce : 1e apparition dans la scène 2 de l'acte III. • Démontrez qu'il n'est présent que dans un nombre limité de scènes. • Molière avait pour habitude de toujours jouer les personnages principaux de ses pièces. Or, dans Tartuffe, il jouait Orgon, le mari d'Elmire.

« La pièce de Molière Tartuffe a pour titre le nom du personnage qui est au cœur de l'œuvre et qui apparaît comme le personnage principal.

Toutefois cette dernière affirmation semble discutable à la lecture de la pièce dans son ensemble. Tartuffe est-il le personnage éponyme de la pièce ? I- Tartuffe, un personnage parmi d'autres A- Un personnage souvent absent • Tartuffe n'apparait que très tardivement dans la pièce : 1e apparition dans la scène 2 de l'acte III. • Démontrez qu'il n'est présent que dans un nombre limité de scènes. • Molière avait pour habitude de toujours jouer les personnages principaux de ses pièces.

Or, dans Tartuffe, il jouait Orgon, le mari d'Elmire. B- Un personnage essentiel ? • Dans cette pièce, montrez que des personnages ont plus d'importance que Tartuffe. Cf.

Orgon.

Cf.

aussi le personnage de Dorine. Dans Tartuffe, de nombreux personnages sont importants : la famille d'Orgon > sa femme, sa fille, la bonne, sa mère… • Importance relative de ce personnage.

Tartuffe => type du parasite qui s'introduit dans une famille. NB : les thèmes abordés et dénoncés par Molière moraliste dans cette pièce ne sont pas tous centrés Ex : Orgon => personnage manipulable.

Cf.

son aveuglement > doit attendre de voir son cher ami caresser sa femme pour comprendre que ce dernier n'est pas le saint qu'il prétend être.

Portrait d'un père faible. Ex : Mme Pernelle : vieille dame tyrannique et odieuse. NB : Les tentatives d'Elvire pour détromper son mari au risque de le tromper ne sont pas franchement réjouissantes en elles-mêmes non plus. ∆) Tartuffe n'est pas très présent sur scène et son rôle semble limité.

Est-il toutefois légitime que la pièce porte son nom ? II- Tartuffe un personnage important A- Tartuffe, un personnage central • Montrez que Tartuffe est le personnage central de la pièce. Certes, il n'apparait qu'à la scène 2 de l'acte III.

Mais cependant, il est tout le temps question de lui. Ex : la scène 1 de l'acte I => scène de famille avec les anti-Tartuffe et les pro-Tartuffe (Mlle Pernelle : qui est ridicule et peu sympathique).

Scène comique : Mme Pernelle critique tout le monde, se moque de toute sa famille. • Molière a retardé l'entrée en scène du personnage => intérêt grandissant du spectateur qui apprend de nombreuses choses sur Tartuffe, entend beaucoup parler de lui mais ne le voit pas.

Spectateur appâté, très intrigué, qui a hâte de voir le fameux Tartuffe par lui-même. => S'il n'est pas le plus présent sur scène, est au centre des débats et des discussion => est au cœur de la pièce. B- Un personnage comique • Ne pas oublier que Tartuffe est une comédie.

Ce personnage apporte à la pièce un aspect comique. • Tartuffe est un personnage qui fait rire > risible. Cf.

Dorine se moque vertement du physique de Tartuffe : « Et je vous verrais nu du haut jusques en bas, / Que toute votre peau ne me tenterait pas » ! • Tartuffe joue la comédie de la dévotion.

Relevez tout le champ lexical de la dévotion.

Ex : « Et priez que toujours le Ciel vous illumine » ; « mon Dieu, je vous prie » ; « Des aumônes que j'ai partager les deniers »….

En fait trop => comique. • Personnage comique => montrez qu'il joue au prude, à l'homme totalement éloigné des sens (et de leurs plaisirs). Ex : ans la scène 2 de l'acte III, Tartuffe joue son rôle de dévot, d'homme chaste > se donne des airs.

Semble outré.

« Il tire un mouchoir de sa poche.

» Ce qui ne l'empêche pas de vouloir caresser la femme de son ami… Cf.

l'opposition entre la pudibonderie affichée de Tartuffe qui ne l'empêche pas une seconde d'être tenté par la chair (de la femme d'Orgon) ! « Ah ! pour être dévot, je n'en suis pas moins homme ! » III- Tartuffe, un personnage devenu aussi célèbre. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles