Devoir de Philosophie

La mise en scène est-elle une recréation ?

Extrait du document

Pour autant sa représentation ne doit être négligée. Le théâtre, en effet, est avant tout créé pour être joué. Le jeu scénique permet de matérialiser les éléments de la pièce, et facilite ainsi l'accès à la compréhension de l'oeuvre. Il offre en même temps une vision et une audition aux spectateurs. C'est pourquoi de l'Antiquité jusqu'au siècle classique les mythes sont souvent repris dans les tragédies (le mythe d'Electre dans Les Euménides d'Eschyle, Electre d'Euripide et Electre de Sophocle). Notons encore que nos dramaturges les plus célèbres comme Corneille, Molière ou encore Racine étaient à la fois auteurs et metteurs en scène, et que leurs représentations respectives étaient le reflet de l'aboutissement de leur création.   ·        De plus, ce que nous considérons sous l'appellation : « pièces à lire » n'apparaît qu'au cours du XIXe siècle avec des auteurs romantiques comme Musset (Lorenzaccio) ou encore Hugo (Cromwell). Dans chacune de ces pièces de théâtre, des didascalies sont composées en parallèle des répliques, pour indiquer l'espace scénique ou le jeu d'acteur au lecteur passif. Cette présence laisse suggérer l'intention latente des auteurs : ces derniers souhaitent que leurs oeuvres soient mises en scène et qu'elles le soient selon leur volonté. On ne peut vraisemblablement pas parler de recréation pour ce genre de mise en scène.

Liens utiles