Devoir de Philosophie

Jean-Joseph Rabearivelo

Extrait du document

Jean-Joseph Rabearivelo 1901-1937 Né à Tananarive, il eut une vie difficile. Noble par sa mère, il était cependant sans ressources et changea souvent de métier à la recherche d'une situation qu'il ne trouva jamais. Il se donna la mort, accablé par les difficultés matérielles mais aussi révolté contre l'incompréhension de l'Administration : on lui avait refusé le voyage en France dont il rêvait. Il avait cependant acquis par lui-même une connaissance du français si profonde qu'il se sentait "naturellement latin chez les Mélaniens". Ses oeuvres poétiques, d'abord marquées par l'imitation, ont finalement témoigné d'une originalité profonde. Elles ont été publiées à Tananarive : Presque-songes, Traduit de la nuit, Vieilles Chansons des pays d'Imerina.

Liens utiles