Devoir de Philosophie

Jean-François Regnard

Extrait du document

Jean-François Regnard 1655-1709 Excellentes études. A dix-sept ans commence à voyager : Constantinople, Italie, Algérie, Hollande, Suède, Laponie, etc. Puis l'existence d'un "épicurien aimable". Il meurt d'indigestion. D'une œuvre très variée où la Provençale, court roman où il raconte sa captivité d'Alger, et le Voyage en Laponie méritent une place à part, on ne peut retenir ici que les meilleures pièces : Attendez-moi sous l'orme et la Sérénade, en prose ; le Bal, en vers ; le Joueur (1700) ; le Distrait ; les Folies amoureuses ; le Légataire universel (1708). Il y a loin de Molière à Regnard, qui n'est, à tout prendre, qu'un amuseur, mais c'est un écrivain exquis.

« Jean-François Regnard 1655-1709 Excellentes études.

A dix-sept ans commence à voyager : Constantinople, Italie, Algérie, Hollande, Suède, Laponie, etc.

Puis l'existence d'un "épicurien aimable".

Il meurt d'indigestion.

D'une œuvre très variée où la Provençale, court roman où il raconte sa captivité d'Alger, et le Voyage en Laponie méritent une place à part, on ne peut retenir ici que les meilleures pièces : Attendez-moi sous l'orme et la Sérénade, en prose ; le Bal, en vers ; le Joueur (1700) ; le Distrait ; les Folies amoureuses ; le Légataire universel (1708).

Il y a loin de Molière à Regnard, qui n'est, à tout prendre, qu'un amuseur, mais c'est un écrivain exquis.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles