Devoir de Philosophie

Exposé Aimé Césaire: la négritude

Publié le 03/05/2022

Extrait du document

« A propos de l’auteur : Aimé Césaire est né en 1913 en Martinique dans une famille modestement bourgeoise, il grandit dans un système bloqué par le colonialisme d’un point de vue économique, sociologique et morale.

L’influence de l’esclavage abolit 80 ans plus tôt est encore visible est encore visible dans cette société.

Il arrive à Paris en 1931 pour ses études et entre à l’ENS en 1935.

Son engagement politique commence à cette période avec la création de la revue l’Étudiant Noir afin de publier ses propres poèmes et ceux des autres étudiants noirs comme Léon-Gontran Damas.

Il fondera la revue la revue Tropiques en 1941 avec sa femme Suzanne Césaire afin de promouvoir la littérature caribéenne.

Il sera par la suite engagé sur la voie du Surréalisme par André Breton et publie plusieurs œuvres liés à ce mouvement comme Soleil cou coupé (1947) ou encore Corps Perdu (1950).

En parallèle, Césaire aura une carrière en politique en devenant maire de Fort de France en 1945 et député affilié au parti communiste la même année.

Il meurt à Fort de France en 2008. A propos de l’œuvre : Cahier d’un retour au pays natal est une œuvre poétique d’Aimé Césaire écrite entre 1936 et 1939, elle sera publiée pour la première fois dans la revue Volonté (n°20) en 1939.

Cette publication sera relativement inaperçue.

Aimé Césaire publiera une deuxième fois son œuvre dans sa propre revue Tropiques en 1941 avec l’ajout du texte « En Guise de Manifeste Littéraire » dédié à André Breton.

Cette édition sera nettement plus remarquée, tout comme l’édition bilingue de 1947 publiée à New York par Brentano’s.

The Notebook est en partie une oeuvre autobiographique, dans ce poème, le poète martiniquais après avoir séjourné à Paris, retrouve son ile natale et s’interroge sur son identité, sa culture ou encore les problèmes liés à la colonisation.

Le retour n’est que désillusion, les souvenirs d’enfance n’existent plus, le spectacle de l’île avec son regard de poète le plonge dans un profond pessimisme.

Le poète se sent alors investit d’un rôle, il cherche à aider l’Homme noir à se révolter contre la société et à prendre conscience e de lui-même.

The Notebook permet à Aimé Césaire de développer le concept de Négritude qui dans un avenir idéal permettra une communion entre tous les Hommes. Définition de « négritude » : Aimé Césaire définit la Négritude de de la manière suivante : « La Négritude est la simple reconnaissance du fait d’être noir, l’acception de ce fait et de notre destin de noirs, de notre histoire, de notre culture ».

La Négritude vise donc à la reconquête d’une dignité en tant que personne noir.

Ce mouvement promeut l’authenticité d’une culture noire en opposition à la civilisation européenne imposé par le colonisateur.

Grâce à son œuvre, il y parvient de plusieurs manières, que nous étudierons plus tard. Contexte politique et social : L’écriture de l’œuvre d’Aimé Césaire s’inscrit dans une période où la France est toujours fortement colonialiste.

La Guerre du Rif (1925-1927 ) opposants l’armée française aux tribus berbères vient de se terminer.

En 1931, année où Césaire arrive à Paris, se déroule l’Exposition coloniale internationale.

Celle-ci présente les objets coutumes et culture des colonies des différents empires coloniaux européens.

Des peuples y étaient aussi présentés comme des animaux, comme dans un zoo..

Cependant des voix contestataires commencent à se faire. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles