Devoir de Philosophie

Diderot, De la poésie dramatique (texte)

Publié le 01/05/2022

Extrait du document

« Adjoint administratif de l'Administration centrale et des services déconcentrés Explication de texte (3) Diderot, De la poésie dramatique. 1/ Donner un titre au texte Le titre pourrait être le suivant : la nouveauté artistique incomprise. 2/ Expliquer a- prévaloir : Employé en construction transitive indirecte, le verbe signifie "l’emporter sur".

Par cette phrase, Diderot explique que le "vrai" finit toujours par triompher, grâce au travail du temps. b- éloge : Il s’agit d’un discours visant à honorer les qualités d’une personne.

Diderot, dans ce passage, fait l’apologie de l’art, contre "l’éloge de l’imbécillité", puisque une apologie est un éloge dans un contexte hostile.

On peut sans doute discerner une allusion à L’Eloge de la folie d’Erasme. c- clameur : Par une allusion subtile, Diderot évoque les cris de haine des cabales montées contre les œuvres novatrices.

Ces manifestations bruyantes sont le fruit de "l’envie", et non d’un quelconque respect scrupuleux des règles artistiques.

L’auteur montre qu’en fait l’artiste audacieux provoque la jalousie de ses comparses. d- tourmenter : De construction classique (le français moderne dirait plutôt "tourmenter quelqu’un"), l’expression "tourmenter leur vie" signifie que les auteurs novateurs ne peuvent de leur vivant profiter des éloges qu’on leur doit.

Diderot regrette que la reconnaissance d’un grand artiste soit toujours posthume. 3/ De quelle loi parle Diderot lorsqu’il évoque “subir une loi à laquelle de meilleurs que nous ont été soumis” ? Diderot évoque la loi du “mauvais ” et de “ l’imbécillité ” qui fait que les grands auteurs qui se détachent de la simple imitation ne sont pas reconnus de leur vivant, mais au contraire conspués par le public et les autres auteurs. 4/ Pourquoi l’auteur dit-il que “ l’habitude nous captive ” dans l’œuvre artistique ? Cette phrase sert de transition entre le premier et le deuxième paragraphe : dans la suite, Diderot explique que les spectateurs, après avoir été choqués par la nouveauté d’une œuvre, la considèrent ensuite comme un modèle sans cesse imité, et duquel on ne peut dévier sans faire l’objet de critiques.

Il regrette donc qu’une norme s’installe sitôt la nouveauté assimilée. 5/ Résumer le texte en six lignes maximum. Si les spectateurs ne connaissaient que la comédie, et venaient à découvrir l’art nouveau de la tragédie, ils seraient choqués par les sentiments tristes qu’elle fait naître.

Le propre de la nouveauté dans l’art, c’est qu’après avoir scandalisé les esprits, elle devient la nouvelle norme qui fixe les limites de la bienséance.

Il est donc dans la condition de l’artiste novateur de ne pouvoir recevoir de son vivant les éloges qu’il mérite.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles