Devoir de Philosophie

Claude Roy

Extrait du document

Claude Roy né en 1915 Étudiant à Angoulême, à Bordeaux, à Paris. Pendant la guerre, il est fait prisonnier et s'évade. Séjours à Vichy, à Marseille, à Nice. Il devient amoureux, poète et communiste. Il a voyagé comme correspondant de guerre, puis pour son propre compte, en Europe et aux USA. Ses premiers livres ont paru en 1949. Il s'agit de Clefs pour l'Amérique, Le Poète mineur et Les Descriptions critiques dont le cinquième volume date de 1960. Claude Roy a publié Clefs pour la Chine (1953), Le Malheur d'aimer (1958), Le Journal des voyages (1960), un beau roman Léone et les siens (1963), La Dérobée (1968), des essais dont le splendide Verbe aimer (1968). Ce poète, ce romancier, cet essayiste critique connaît le bonheur d'écrire. Ses Descriptions critiques (1949-1958) apportent leur large contribution à la compréhension des grands courants modernes de la littérature mondiale. Il s'est par la suite tourné vers l'écriture autobiographique : Moi Je (1969), Nous (1972), Somme toute (1976) et les carnets Permis de séjour (1977-1983) et Temps variable avec éclaircies (1985).

« Claude Roy né en 1915 Étudiant à Angoulême, à Bordeaux, à Paris.

Pendant la guerre, il est fait prisonnier et s'évade.

Séjours à Vichy, à Marseille, à Nice.

Il devient amoureux, poète et communiste.

Il a voyagé comme correspondant de guerre, puis pour son propre compte, en Europe et aux USA.

Ses premiers livres ont paru en 1949.

Il s'agit de Clefs pour l'Amérique, Le Poète mineur et Les Descriptions critiques dont le cinquième volume date de 1960.

Claude Roy a publié Clefs pour la Chine (1953), Le Malheur d'aimer (1958), Le Journal des voyages (1960), un beau roman Léone et les siens (1963), La Dérobée (1968), des essais dont le splendide Verbe aimer (1968).

Ce poète, ce romancier, cet essayiste critique connaît le bonheur d'écrire.

Ses Descriptions critiques (1949-1958) apportent leur large contribution à la compréhension des grands courants modernes de la littérature mondiale.

Il s'est par la suite tourné vers l'écriture autobiographique : Moi Je (1969), Nous (1972), Somme toute (1976) et les carnets Permis de séjour (1977-1983) et Temps variable avec éclaircies (1985).. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles