Devoir de Philosophie

Après la lecture d'un roman épistolaire, vous vous interrogerez sur l'intérêt qu'il y a à choisir ce mode d'écriture pour raconter une histoire ?

Extrait du document

Apres la lecture d'un roman epistolaire vous vous interrogerez sur l'interet qu'il y a a choisir ce mode d'ecriture pour raconter une histoire ?

« Le roman est un genre littéraire aux contours mouvants, caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle (celle-ci étant traditionnellement un genre littéraire de faible durée). Le roman peut également être défini comme un ouvrage en prose, laissant une forte place à l'imaginaire. Milan Kundera le caractérise comme « forme exploratoire de la vie » en tant qu'il se rapporte aux incarnations diverses de la vie humaine au cours de l'histoire, dont il essaye de traduire, au moins formellement, la singularité. Par roman épistolaire, on désigne une forme romanesque qui assure le récit par l'échange de lettres entre plusieurs destinataires, ou d'un seul épistolier vers un destinataire muet comme c'est le cas dans les Lettres d'une religieuse portugaise de Guilleragues. Par intérêt nous entendons le sentiment éprouvé par un individu à la fréquentation d'un être ou d'une chose qui lui paraissent avoir de la valeur ou de l'utilité. L'intérêt est ce sentiment qui le porte vers cette chose ou cet être parce qu'il trouve de quoi répondre a ses attentes. Une histoire est le contenu narratif qui est mis en œuvre dans le récit. En termes de narratologie, une histoire est qualifiée de diégèse, terme qui désigne la somme des évènements racontés indépendamment de leur mise en forme. La lecture d'un roman épistolaire peut nous inspirer toute une série de réflexions sur l'intérêt qu'il y a à choisir cette forme. Nous verrons dans un premier temps que le genre épistolaire a pour premier intérêt de correspondre à une esthétique de la variété avant d'avancer qu'il a pour effet de produire spontanément l'illusion référentielle recherchée par l'écrivain. I. Le genre épistolaire : un genre qui correspond à une esthétique de la variété Variété et souplesse dans le passage d'un thème à un autre Nous commencerons par dire que le premier intérêt du mode d'écriture propre au roman épistolaire est de mettre en œuvre une esthétique de la variété. En effet, cette forme romanesque permet le passage d'un thème à un autre avec d'autant plus de souplesse que les auteurs sont variés et leurs productions espacées dans le temps. Pour appuyer ce point, nous pouvons citer l'exemple des Lettres Persanes de Montesquieu. Dans la mesure où ce roman épistolaire met en scène des Persans avides de connaître la France et les mœurs de ses habitants, il s'agit pour l'auteur d'aborder toute une série de thèmes distincts, notamment celui du rôle des femmes dans la société comme »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles