Devoir de Philosophie

L'apogée de la Renaissance : «humanistes» et poètes (1540-1570)

Publié le 05/03/2022

Extrait du document

« L'apogée de la Renaissance et poètes (1540-1570) La parfaite amie (p.). Délie (p.). 1546 Pernette DU GUILLET, Rimes (posthume), 1542 HEROfrr, 1544 SCÈVE, (p.) L'Institution du Prince (id.). 1549 DU BELLAY, Défense et Illustration de la langue française (id.). 1552 RONSARD, Les Amours de Cassandre (p.). JODELLE, Cléopéltre captive (t.). 1547 BUDÉ, Les thèmes et les sources philosophiques de ['Humanisme érudit sont déjà bien établis dans le milieu intellectuel quand s'affirment deux groupes de poètes.dont l'idéal est d'unir les vérités nouvelles à des formes «modernes» françaises : le groupe lyonnais et le groupe angevin­ parisien de la Pléiade. Ils sont ainsi en rupture volontaire avec l'internationalisme des intellectuels, pour promouvoir l'esthétique et les valeurs nationales. Le groupe lyonnais (HEROËT, SCÈVE, Louise LABÉ) est le premier témoignage d'une littérature de l'Humanisme, influencée surtout par l'Italie. La Pœiade est plus marquée par la littérature antique; elle regroupe des élèves de l'hell,éniste DORAT (BAÏF, RONSARD, DU BELLAY, PELETIER, BELLEAU, JODELLE, Pontus de TYARD): devenus poètes de Cour, ils tentent une poésie érudite, ornée, mythologi,que. 1555 1558 PELETIER, Art Poétique. Louise LABÉ, Poésies. DU BELLAY, Antiquités de (p.). Rome et Regrets 1559 AMYOTtraduitlesViesdesHommeslllustres de Plutarque (h.). 1560 RONSARD, Discours des Misères de ce temps (p.

id.). SCÈVE, Microcosme (p.

id.). 1566 BODIN, Méthode pour connaître l'histoire (h.). ESTIENNE, Apologie pour Hérodote (h.).. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles