LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

157 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 3 4 5 6 7 > >>

Dans quelle mesure le personnage de roman donne-t-il au lecteur un accès privilégié à la connaissance du coeur humain ? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté en vous appuyant sur les textes qui vous sont proposés, ceux que vous avez étudiés en classe et vos lectures personnelles.

Note : 10/10

  3)      Le personnage romanesque : un stéréotype littéraire   Le personnage romanesque est la création d'un romancier ; il peut devenir ainsi un stéréotype littéraire, propre à un auteur ou à un mouvement littéraire daté et codifié. Il est donc très particularisé ce qui entrave quelque peu sa fonction de médiateur de la connaissance du coeur humain.  Ex : Le héros romantique : Le personnage romantique...

2 pages - 1,80 ¤

Mais on ne choisit pas sa vocation, on la réussit ou on la rate, c'est tout. Quelle image du héros moderne est ici proposée? Correspond -t-elle à votre représentation de ce que doit être un héros ?

Note : 7/10

Une qualité que beaucoup peuvent lui envier. Peut-être est-ce à cet endroit précis que se situe l’évolution de l’image du héros qui choisit en somme sa vocation en se moquant de la réussir ou de la rater.   II/Le problème du choix : subir sa vie ou l’affronter   ·        Le héros moderne (en tant que personnage central) est souvent miné par un doute...

2 pages - 1,80 ¤

A propos des utopies, le philosophe contemporain Cioran affirme : « La nouvelle terre qu'on nous annonce affect de plus en plus la figure d'un nouvel enfer. » Expliquez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur le corpus et vos lectures personnelles ?

A propos des utopies, le philosophe contemporain Cioran affirme : « La nouvelle terre qu'on nous annonce affecte de plus en plus la figure d'un nouvel enfer. » Expliquez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur le corpus et vos lectures personnelles ?   A partir du début du XIXe siècle, les utopies qui apparaissent prennent une fonction déviée...

2 pages - 1,80 ¤

On n'est curieux qu'à proportion qu'on est instruit » écrivait Jean-Jacques Rousseau. qu'en pensez-vous ?

Note : 7.3/10

En effet, l'ignorance a pour l'homme un caractère inacceptable. Les cosmogonies des peuples antiques ou primitifs ne procèdent pas d'un mouvement essentiellement différent de celui qui pousse le chercheur scientifique d'aujourd'hui: il s'agit toujours d'expliquer le monde, son origine et son fonctionnement. De même, si nous nous rendons à une exposition par curiosité, ce n'est pas pour voir...

1 page - 1,80 ¤

l'esprit du roman est l'esprit de complexité. Chaque roman dit au lecteur : Les choses sont plus compliquées que tu ne penses. Milan Kundera, l'Art du roman. En vous fondant sur votre expérience de lecteur de romans et de nouvelles, vous expliquerez en quoi vous rejoignez ce propos de Milan Kundera ?

• Au-delà même de la complexité de l'intrigue, la description, élément caractéristique du roman, permet au regard aigu du romancier de déceler la complexité du monde à première vue invisible. Exemples : la boutique d'antiquités au début de La Peau de chagrin de Balzac ou encore l'inventaire du grand magasin dans Au Bonheur des dames d'Emile Zola, où...

2 pages - 1,80 ¤

À quoi sert la littérature ? Vous répondrez en prenant appui sur les textes proposés dans le corpus et sur vos lectures personnelles ?

Note : 10/10

Elle est la transcendance de la nature vue à travers le regard de l'écrivain. Ce dernier propose au lecteur une nouvelle vision et une nouvelle interprétation du monde. Ex : ·                            La poésie Rimbaldienne à le poète se fait décodeur de l'invisible, découvreur du monde en l'explorant dans ses profondeurs et transmettre ces découvertes souvent indicibles par un langage approprié, celui de la poésie. Cf. Lettre...

2 pages - 1,80 ¤

Dans son essai Pour un nouveau roman, le romancier Alain Robbe-Grillet affirme qu'un roman: C'est avant tout une histoire mais il précise que Le vrai roman, c'est celui dont la signification dépasse l'anecdote, la transcende vers une vérité humaine profonde, une morale où une métaphysique. Vous expliciterez et illustrerez ces propos, et éventuellement les discuterez, à partir des extraits qui constituent le corpus et des romans que vous avez lus/étudiés.

Et la déchéance physique de Des Esseintes à la fin du roman, atteint d'une maladie nerveuse nous est ainsi discrètement expliquée par avance. La description n'est plus alors seulement symbole de significations immédiates, elle préfigure ce qui va advenir du personnage ou de l'action dans la suite du récit.   3)      Le récit : un voyage intellectuel   Le récit, plus qu'un enchaînement d'aventures, qu'un...

3 pages - 1,80 ¤

« Le comique étant intuition de l'absurde, il me semble plus désespérant que le tragique. Le comique n'offre pas d'issue. » Commentez et discutez ces propos d'Eugène Ionesco in Notes et Contre-notes, 1966 ?

Dans les farces de Molière, les puissants et les nobles sont en effet souvent tournés en ridicule et ont besoin de leurs valets pour se sortir de situations compliquées : cf. Les Fourberies de Scapin. Le comique libère ici des pensées souvent refoulées et agit comme un exutoire.   - Existence d'une catharsis comique : le mécanisme de la catharsis comique est...

3 pages - 1,80 ¤

L'art est un mensonge qui dit la vérité. Commentez et discutez ces propos. ?

Il n'est qu'une représentation de celui-ci, représentation qui nous trompe sur sa nature. De plus, cette représentation ne vient que de l'imagination d'un artiste, mais aussi de ses désirs qu'il tend à nous cacher. L'art donne à voir certaines vérités - Cependant, il est peut-être faux de croire que la vision que nous avons tous les jours, la vision quotidienne...

4 pages - 1,80 ¤

Rousseau: On fait apprendre les fables de La Fontaine aux enfants. Il n'y en a pas un seul qui les entende. Quand ils les entendraient, ce serait encore pis, car la morale en est tellement mêlée et disproportionnée à leur âge, qu'elle les porterait au vice plus qu'à la vertu. qu'en pensez-vous ?

Mais ils s'intéresseront à l'histoire : la fantaisie n'est pas une difficulté, au contraire. Rousseau prétend qu'il faut dire la vérité nue aux enfants', sitôt qu'on la couvre d'un voile, ils ne se donnent plus la peine de le lever. On peut le lever pour eux, et sans être dupes de la fiction qui les amuse, ils saisissent...

1 page - 1,80 ¤

À partir des textes proposés et d'autres que vous connaissez, vous vous demanderez quelles formes (genre) peut prendre, selon les époques, l'engagement de l'écrivain au service dune cause. Puis vous vous interrogerez sur l'efficacité d'un tel engagement. [Voltaire, Correspondance (juillet 1766) - correspondance avec le comte d'Argental ; Zola, Lettre à M. Félix Faure (l'Aurore, 13 Janvier 1898) ; Hugo, Préface du Dernier jour d'un condamné (1832) ?

  Lettres ouvertes, polémiques S'adressant à une personne (le plus souvent importante comme Félix Faure dans la lettre de Zola) mais lisible par tous, ce type d'écrits a pour but de faire réfléchir le lecteur, de le faire participer et donc de le pousser à prendre un parti.   Articles, discours Ici pas de faux semblants, pas de destinataire qui donne l'occasion...

1 page - 1,80 ¤

Le but du théâtre est-il de représenter des crises exceptionnelles ou de proposer des tableaux de la vie quotidienne ?

Il cherche à prendre place dans les débats politiques et sociaux d'une époque, étant totalement ancré dans un contexte réel. Ex : ·                          Le théâtre de Beaumarchais, par ex, le Mariage de Figaro, pièce subversive annonçant cinq ans avant les bouleversements politiques de la Révolution française. ·                          La leçon de vie donnée par le théâtre de Molière est souvent une leçon de simplicité, d'humilité et de...

3 pages - 1,80 ¤

Georges Duhamel écrivait à propos du cinéma, dans les « Scènes de la Vie Future », ces lignes sévères : « c'est un divertissement d'ilotes, un passe-temps d'illettrés, de créatures misérables, ahuries par leurs besognes et leurs soucis. » Partagez-vous cette opinion ?

1° II est intégré aux mouvements artistiques. Le Surréalisme s'y est exprimé, comme en littérature, en peinture, en sculpture. Le Chien Andalou de Buñuel en est le témoignage. Des poètes en ont fait leur instrument d'expression, tels Prévert et Cocteau (Le sang d'un Poète, Orphée). 2° II possède un langage original. Duhamel affirme n'avoir aucun effort à accomplir au...

2 pages - 1,80 ¤

Paul Valéry donne aux écrivains ce conseil: Entre deux mots il faut choisir le moindre. Vous rapprocherez cette boutade de la définition qu'André Gide propose du classicisme: C'est l'art de la litote. Vous vous demanderez quel aspect du classicisme et, d'une façon générale, quelles positions littéraires sont ainsi définis ?

Pour rester en deçà de ce qu'on a à dire, on finit par abuser de la virtuosité : la périphrase néo-classique accomplit des prodiges d'acrobatie pour éviter le mot propre, parce qu'il s'impose trop brutalement; mais elle tombe alors dans l'énigme et le bel esprit ce qui, en un sens, rejoint les défauts de la préciosité. 3. Périodiquement la...

2 pages - 1,80 ¤

A propos de l'utopie, le philosophe contemporain Cioran déclare : « Les nouvelles terres qu'elles (= les utopies) proposent affectent de plus en plus la figure d'un nouvel enfer ». Discutez cette affirmation en vous aidant des textes du corpus et d'autres utopies ou contre-utopies que vous connaissez.

A propos des utopies, le philosophe contemporain Cioran affirme : « La nouvelle terre qu'on nous annonce affecte de plus en plus la figure d'un nouvel enfer. » Expliquez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur le corpus et vos lectures personnelles ?   A partir du début du XIXe siècle, les utopies qui apparaissent prennent une fonction déviée...

2 pages - 1,80 ¤

Le monde romanesque n'est que la correction de ce monde-ci, suivant le désir profond de l'homme. Car il s'agit bien du même monde. La souffrance est la même, le mensonge et l'amour. Les héros ont notre langage, nos faiblesses, nos forces. Mais eux, du moins, courent jusqu'au bout de leur destin et il n'est même jamais de si bouleversants héros que ceux qui vont jusqu'à l'extrémité de leur passion. Commentez ce propos.

Mozart, dans Don Giovanni, pousse la chose à l'invraisemblable en attribuant à Don Juan "mille et trois" conquêtes. Ce héros, allant au bout de son principe libertin, trouvera la mort. Le monde littéraire est tellement peuplé d'archétype qu'il donne lieu à des qualificatifs fondés sur le nom propre des héros : Henri Gouhier signale cela dans Le théâtre...

2 pages - 1,80 ¤

« Nommer un objet, c'est supprimer les trois quarts de la jouissance du poème qui est faite de deviner peu à peu : le suggérer, voilà le rêve... Il doit y avoir toujours énigme en poésie et c'est le but de la littérature ». Commentez et discutez ces propos sur la poésie de Mallarmé ?

Or pour lui, comme pour ses contemporains symbolistes, la poésie doit être suggestive. Le poète est un « voleur de feu » (Rimbaud), qui doit rapporter aux hommes. Mallarmé sous-entend par là que le poète ne doit pas expliquer les choses en les nommant. Il s'efforce de séparer les mots de leur contexte logique auquel ils sont rattachés d'habitude. De...

2 pages - 1,80 ¤

Montaigne écrit dans les Essais : « ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre ». Vous montrerez (en structurant votre propos et en évitant de juxtaposer les oeuvres) dans quelle mesure cette citation s'applique aux oeuvres au programme ?

MONTAIGNE RÉVÉLÉ PAR LA COMPOSITION DE SON LIVRE Mais ce portrait détaillé que Montaigne nous a laissé de lui-même, il ne s'est pas, bien entendu, préoccupé de l'organiser. Ses confidences viennent au hasard de sa fantaisie, se complètent ici et là selon son humeur du moment et le vagabondage capricieux de ses pensées. Il est ennemi de toute composition...

3 pages - 1,80 ¤

Discutez de propos de Barthes : « De toutes les lectures, la lecture tragique est la plus perverse : je prends plaisir à m'entendre raconter une histoire dont je connais la fin. » ?

Et sur un principe : le spectateur connaît l'intrigue et la fin de la pièce. C'est en effet cette omniscience qui lui permet de prendre du recul face à ce à quoi il assiste, et d'éprouver l'horreur (mouvement de rejet) et la pitié (mouvement d'adhésion).   II La re-définition de cette omniscience par Barthes : le tragique appliqué à...

2 pages - 1,80 ¤
<< < 2 3 4 5 6 7 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :