LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

49 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 > >>

Parlant du monde et de ses personnages, Albert Camus écrit dans l'Homme révolté : Les héros ont notre langage, nos faiblesses, nos forces. Leur univers n'est ni plus beau, ni plus édifiant que le nôtre. Mais eux, du moins, courent jusqu'au bout de leur destin et il n'est jamais de si bouleversant héros que ceux qui vont jusqu'à l'extrémité de leurs passions. Vous expliciterez et illustrerez ce point de vue à partir de vos lectures romanesques et vous le discuterez si cela vous semble nécessaire.

Note : 5.5/10

Il est un personnage a priori insignifiant, qui, certes possède des faiblesses, mais qui illustre aussi les forces de l'homme, notamment ses forces morales, son instinct de survie...Le personnage romanesque est donc véritablement un héros de tous les jours qui arrive à passer et dépasser les épreuves quotidiennes de la vie. (Ex : le personnage principal de A la...

3 pages - 1,80 ¤

L'écrivain contemporain, Claude Roy écrit dans Défense de le Littérature (1968) : Certains esprits refusent le roman. Ils y voient une amusette, un gaspillage de force. Ils trouvent la vie (ou l'Histoire) plus riche en histoire, la science plus excitante et que la philosophie donne mieux à penser. Vous direz, en vous appuyant sur les textes du corpus, sur les romans que vous avez étudiez et sur vos lectures personnelles ce que vous pensez de ce jugement sur les romans rapporté par Claude Roy.

Note : 8.5/10

Être maître du bien et du mal, régler la vie, régler la société, résoudre à la longue tous les problèmes du socialisme, apporter surtout des bases solides à la justice en résolvant par l'expérience les questions de criminalité, n'est-ce pas là être les ouvriers les plus utiles et les plus moraux du travail humain ? (Le Roman expérimental).     3)      Invitation...

3 pages - 1,80 ¤

Parlant du monde romanesque et de ses personnages, Albert Camus écrit dans L'Homme révolté : les personnages ont notre langage, nos faiblesses, nos forces. Leur univers n'est ni plus beau ni plus édifiant que le notre. Mais eux du moins,courent jusqu'au bout de leur destin et il n'est jamais de si bouleversants héros que ceux qui vont jusqu'à l'extrémité de leur passion. Commentez. Objets d'étude (extraits) : La Princesse de Clèves de La Fayette, Histoire du Chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut de l'abbé Prévost, le Rouge et Noir de Stendhal et La Condition Humaine de Malraux.

  III)                Les personnages de roman accomplissent-ils tous leur destin et leurs passions ?   1)      Un destin accompli et mené jusqu'à son terme   Certes le héros romanesque, s'il est, à l'origine, un être humain ordinaire, a pour vertu d'accomplir pleinement son destin. Il mène à terme tous ses projets, toutes ses convictions et ses passions même s'il doit en mourir. Le roman a donc...

3 pages - 1,80 ¤

À bas la nature, vive l'art ! (Jean-Michel Ribes, Musée haut, musée bas). Pensez-vous que l'art, en particulier la littérature, consiste forcément à tourner le dos aux beautés de la nature ? Vous vous référerez principalement à des textes de genres et d'époques variés, sans oublier d'évoquer d'autres formes d'expression artistique (peinture, sculpture, cinéma ... ).

Or, Emma est de toutes les villageoises d'Yonville celle qui demeure la plus intéressante, car si elle s'est prise au piège de la passion romanesque, c'est dans le livre qu'elle a puisé l'exigence de vivre qui a été la sienne. Le roman est source d'évasion contraire à la morale, mais il est aussi le lieu d'un apprentissage du...

2 pages - 1,80 ¤

Le monde romanesque n'est que la correction de ce monde-ci, suivant le désir profond de l'homme. Car il s'agit bien du même monde. La souffrance est la même, le mensonge et l'amour. Les héros ont notre langage, nos faiblesses, nos forces. Mais eux, du moins, courent jusqu'au bout de leur destin et il n'est même jamais de si bouleversants héros que ceux qui vont jusqu'à l'extrémité de leur passion. Commentez ce propos.

Mozart, dans Don Giovanni, pousse la chose à l'invraisemblable en attribuant à Don Juan "mille et trois" conquêtes. Ce héros, allant au bout de son principe libertin, trouvera la mort. Le monde littéraire est tellement peuplé d'archétype qu'il donne lieu à des qualificatifs fondés sur le nom propre des héros : Henri Gouhier signale cela dans Le théâtre...

2 pages - 1,80 ¤

La recherche de l'aventure vous paraît-elle déterminée par le goût du risque ou bien par la force de l'imaginaire ?

L'aventurier qui pari ne cherche pas à gagner quoi que ce soit: il part pour partir, pour exercer sa liberté absolue. Et c'est ainsi que Claude Roy constate que «les conquérants de Tailleurs sont les conquérants de l'inutile ». Dans un monde où la rentabilité et l'utilité sont des maîtres mots, l'aventure est bien un défi lancé par...

3 pages - 1,80 ¤

POURQUOI AIMONS-NOUS LA FONTAINE ? Après avoir étudié l'oeuvre de La Fontaine, un critique contemporain conclut : « Il n'y a pas de note humaine qui ne s'y fasse entendre, l'ironie, l'émotion, la pitié, le courage, le goût du plaisir et de la retraite, l'acceptation de la vie et le besoin du rêve. On voudrait faire sentir pourquoi on l'aime ; mais on n'ose forcer la voix quand on parle du plus discret des poètes. » Vous direz si vous retrouvez dans ces quelques lignes l'impression que vous a laissée la lecture de la Fontaine.

Et il y a parfois des actes courageux dans l'oeuvre de La Fontaine. Le moucheron n'est-il pas téméraire en s'attaquant au lion ? Voilà pour les actes extérieurs, les sentiments, les émotions ; on peut dire que La Fontaine sentit comme nous sentons tous pour la plupart, aima non point passionnément mais spontanément, naturellement, sans déchaînements, sans idéalisation...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il forcément une fin inatendue pour faire un roman ou une piéce de théatre réussie ?

Les romans à tendance réaliste se présentent comme des reflets directs d'une réalité sociale ou historique et proposent souvent une étude des mécanismes d'une société. Ils ont donc une fin analytique et en cela présentent un intérêt non négligeable pour le lecteur en lui permettant de mieux comprendre son époque, ou une époque passée. Ces types de romans...

3 pages - 1,80 ¤

Dans son étude sur Albert Camus, Robert de Luppé écrit: «L'Etranger est une « oeuvre absurde » mais qui n'a pas la force de l'être jusqu'au bout: Meursault se réveille du lourd sommeil quotidien en faisant éclater sa révolte. » Par l'analyse précise de L'Etranger, essayez d'apprécier la justesse de cette affirmation.

Personne, personne n'avait le droit de pleurer sur elle.» Puis lui revienne les paroles, de l'infirmière : « Personne ne peut imaginer ce que sont les soirs dans les prisons. » 2. La lucidité. L'entrevue avec l'aumônier est décisive : Meursault découvre enfin sa vérité : « sûr de ma vie et de cette mort qui allait venir »....

3 pages - 1,80 ¤
<< < 2 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :