LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

71 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 3 > >>

Le théâtre doit-il dénoncer la noirceur des hommes et du monde ou divertir le spectateur ?

Note : 9.1/10

Ex : ·         Le théâtre de Beaumarchais, par ex, le Mariage de Figaro, pièce subversive annonçant cinq ans avant les bouleversements politiques de la Révolution française. ·         La dimension politique du théâtre Brechtien cf. La Vie de Galilée à étudier la réflexion sur l'autorité et l'entrave à la liberté d'expression ( NB : Brecht a vécu dans le contexte historico-politique de la montée du nazisme) ·         Le...

3 pages - 1,80 ¤

Le théâtre est-il un simple divertissement ?

Note : 5.5/10

Ex : Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, acte III, scène 16 : Dans cette scène, on assiste à un réquisitoire de Marceline contre les hommes et une société discriminatoire et à un plaidoyer pathétique en faveur des femmes. Marceline semble le porte-parole des idées de Beaumarchais sur la condition inégalitaire et injuste des femmes au XVIIIème siècle. A travers Marceline,...

3 pages - 1,80 ¤

Pensez vous que, face aux grands problèmes de la vie, le rôle des écrivains soit plutôt d'avertir leurs semblables ou bien de les divertir ?

Note : 5.8/10

    - Certains écrivains produisent des oeuvres destinées à éveiller l'esprit du lecteur à des idées philosophiques nouvelles et à mettre en garde contre des idées archaïques freinant le progrès humain. C'est en quoi certaines oeuvres se présentent comme de véritables avertissements intellectuels ou philosophiques. Ex : ·                            Montaigne dans Les Essais, tente de prévenir ses lecteurs contre le malheur et la non...

3 pages - 1,80 ¤

Le comique n'a-t-il qu'une fonction de divertissement ?

Voltaire, qu'il s'attaque aux mêmes Jésuites ou à l'optimisme du philosophe Leibniz dans Candide, est sans conteste le maître français de l'ironie décapante. « Le rire de Voltaire a détruit davantage que les pleurs de Rousseau », a écrit Alexandre Herzen. De nos jours, la chanson de Renaud contre M. Thatcher, les dessins de Plantu sur l'actualité dans...

3 pages - 1,80 ¤

La comédie est faite pour divertir mais sa vocation est également d'instruire. À partir de votre connaissance du théâtre comique et en particulier de Tartuffe, vous construirez un développement argumenté d'une quarantaine de lignes pour montrer comment les débats d'idées trouvent au théâtre un mode d'expression efficace ?

Dans le cadre de cette pensée, l'art en lui-même n'a pas de valeur éducative, mais il est l'enveloppe plaisante qui permet la transmission d'un message éducatif. C'est ainsi que chez Perrault, dans la préface à ses Contes en vers et en prose, nous trouvons cette métaphore alimentaire qui explique sa capacité à délivrer un message éducative, d'autant mieux...

4 pages - 1,80 ¤

Dans l'Antiquité, les Grecs considéraient le théâtre comme un divertissement, mais aussi comme un moyen d'éducation morale au service des citoyens. Pensez-vous que le théâtre français, classique ou romantique, remplisse cette double fonction ? Vous répondrez à la question en vous appuyant sur votre lecture d'On ne badine pas avec l'amour, Phèdre et sur vos lectures personnelles.

Autrement dit, dans la première définition historique du théâtre - ou plus précisément de la tragédie - divertissement et éducation sont effectivement conjoints, parce que la pièce de théâtre est l'occasion d'un spectacle. De fait, cette double fonction est devenue une caractéristique traditionnelle du genre théâtral. Molière a ainsi le projet de ridendo castigare mores, de corriger les...

3 pages - 1,80 ¤

« Le personnage dramatique ne commence vraiment à vivre que sur scène. Les diverses interprétations qu'on peut en donner le modifient de façon sensible » de Maurice Desotes dans Les grands rôles du théatre de Racine en 1957. Je doit discuter cette affirmation en un développement organisé, s'appuyant sur des exemples précis tiré du corpus donné c'est à dire Phèdre de Racine, Hernani de Victor Hugo, En attendant Godot de Beckett et Le Roi se meurt de Ionesco.

Le personnage est un actant dans le texte dramatique : il peut être sujet de l'action, objet, adjuvant ou opposant. Il semble donc que le texte dramatique soit indispensable pour donner une consistance au personnage. Les actions du personnages au cours de l'intrigue permettent aussi de renseigner sur sa psychologie. à étudier ici le rôle actanciel de Cyrano déterminé par...

3 pages - 1,80 ¤

Georges Duhamel écrivait à propos du cinéma, dans les « Scènes de la Vie Future », ces lignes sévères : « c'est un divertissement d'ilotes, un passe-temps d'illettrés, de créatures misérables, ahuries par leurs besognes et leurs soucis. » Partagez-vous cette opinion ?

1° II est intégré aux mouvements artistiques. Le Surréalisme s'y est exprimé, comme en littérature, en peinture, en sculpture. Le Chien Andalou de Buñuel en est le témoignage. Des poètes en ont fait leur instrument d'expression, tels Prévert et Cocteau (Le sang d'un Poète, Orphée). 2° II possède un langage original. Duhamel affirme n'avoir aucun effort à accomplir au...

2 pages - 1,80 ¤

Le thème du conflit est souvent employé au théâtre. Selon vous, quelles en sont ses diverses qualités ?

Note : 6/10

Cette dimension dialogique permet au théâtre une confrontation de thèses et d'opinions. Le conflit théâtral est donc avant tout dialogique, intellectuel : c'est un affrontement par le Verbe soulignant souvent un combat existentiel. Ex par excellence de ce conflit dialogique et verbal : la scène d'agôn qui présente l'affrontement de deux héros par le combat et/ou par la parole. Cf....

3 pages - 1,80 ¤

Si je me suis mis au roman, c'est parce que j'avais rencontré dans cet apprentissage nombres de difficultés et de contradictions, et qu'en lisant divers grands romanciers, j'avais eu l'impression qu'il y avait là une charge poétique prodigieuse, donc que le roman, dans ses formes les plus hautes, pouvait être un moyen de résoudre, dépasser ces difficultés, qu'il était capable de recueillir tout l'héritage de l'ancienne poésie. (M. Butor).Quelles réflexions vous inspire ce témoignage ?

Ils présentent parfois un véritable examen scientifique cherchant à éclairer la nature humaine et les mécanismes déterminant les comportements humains : Ex : ·                             Zola insiste beaucoup sur l'influence de l'hérédité et de l'éducation, et s'appuie sur des théories qui, pour avoir été inspirés par la médecine expérimentale de Claude Bernard, se veulent scientifiques pour peindre une réalité souvent crue. ·                             Autre exemple de roman...

3 pages - 1,80 ¤

Un grand nombre d'oeuvres romanesques et théâtrales prennent pour sujet l'amour malheureux, l'échec sous des formes diverses, la mort, et quelquefois des calamités telles que la peste ou la guerre. Quel intérêt et quel plaisir vous prenez à l'évocation de sujets qui, dans le monde réel, vous paraissent pénibles ?

-F. Céline, le personnage de Ferdinand Bardamu s'interroge et nous interroge sur le sens de la guerre destructrice et ignoble dans laquelle il est plongé malgré lui. • Le spectacle de la souffrance et de la mort engendrées par une épidémie ou par la guerre conduit parfois à une véritable révolte, un refus de l'absurdité. Ex. : Candide fuyant le champ...

3 pages - 1,80 ¤

Les aspects comiques d'une comédie vous semblent-ils n'avoir qu'une fonction de divertissement ?

Note : 8.5/10

Si le spectateur rie d'Orgon le couard, confiné sous sa table et cocu en puissance, il est amené également à réfléchir aux travers à la mode. ·         Le XVIIe siècle codifie tragédie et comédie, le XVIIIe siècle voit apparaître le drame bourgeois, le XIXe siècle le perpétue et voit naître le drame romantique... C'est pourquoi, il apparaît que la comédie...

2 pages - 1,80 ¤

La littérature vous semble être plutôt un moyen de se divertir c'est à dire de se détourner du monde réel ou un moyen particulier privilégié de rendre compte du monde réel, de la vie des hommes, de la nature humaine ?

_ Peu à peu, la matière romanesque échappe ainsi aux processus réels qu'elle imitait pour ne plus exister qu'en fonction de ses propres mouvements internes, à la manière d'un organisme vivant. Toute écriture romanesque doit faire face  une tentation autarcique. Une telle tendance se retrouve en particulier dans l'écriture symboliste, très attachée à la fonction poétique du langage,...

2 pages - 1,80 ¤

Montesquieu confie dans ses Cahiers : « l'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture ne m'ait ôté ». qu'en pensez-vous ? Quel rôle assignez-vous vous-même à la lecture dans votre vie d'adolescent d'aujourd'hui (divertissement, enrichissement moral, intellectuel...) ?

mais des chagrins, ennuis, lassitude, tristesses sans cause... tout ce qui est le pain quotidien de la vie et qu'amènent soit notre propre humeur, soit la monotonie ou l'inutilité des choses, la méchanceté, l'ingratitude ou la sottise des hommes.... C'est bien cela que Montesquieu appelle les dégoûts de la vie, et la lecture qui nous console n'est pas...

1 page - 1,80 ¤

Montesquieu (1689-1755) confie dans ses Cahiers : « L'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture ne m'ait ôté. » Qu'en pensez-vous? Quel rôle assignez-vous vous-même à la lecture dans votre vie d'adolescent d'aujourd'hui (divertissement, enrichissement intellectuel, moral, connaissance de l'homme et de son destin, connaissance des hommes, appel à l'imaginaire...)?

Exemple : Faire lire Proust à un enfant de dix ans, de la science-fiction à une vieille dame qui en a horreur, un livre de physique nucléaire à un étudiant en lettres. 2. Du lecteur. Certains n'aiment pas lire, d'autres lisent avec trop de difficulté pour continuer longtemps, d'autres sont incapables de se concentrer, justement à cause de leurs chagrins, de...

2 pages - 1,80 ¤

Le roman a-t-il pour seul but de diverir ?

  _Il va de soi que, de même que n'importe quel plaisir, cette faculté de l'écriture narrative n'est pas sans danger. On peut citer le cas des personnes atteintes d'un curieux syndrome, qui les rends littéralement malades et dépendantes à une certaine écriture. Les milieux littéraires comptent ainsi des individus à qui la lecture de tout autre auteur que...

2 pages - 1,80 ¤

Se posant le problème de la création littéraire dans le domaine du roman, un auteur contemporain s'exprime en ces termes : « Pourquoi écrit-on un roman ? Comment naît, se développe et s'organise dans le cerveau de son auteur une oeuvre romanesque ? Les personnages que le romancier a créés se conforment-ils dans leur conduite à ce qu'il a prévu ou échappent-ils à son contrôle ? » Pouvez-vous répondre à ces diverses questions ?

Tantôt, quand le romancier a trouvé dans un fait divers l'événement qui lui a dicté le choix de son sujet, il s'attache à rendre intelligible et plausible cet événement en reconstituant les assises morales du drame. Les caractères des personnages s'organisent de telle manière, au cours du travail créateur, que l'événement essentiel apparaît comme l'aboutissement logique de leurs...

1 page - 1,80 ¤

Dans La poésie moderne et la structure d'horizon (p.6), Michel Collot écrit: L'écriture poétique, loin de se replier sur elle-même, vise constamment un dehors. Expliquez et discutez cette affirmation en fondant votre réflexion sur des exemples précis et d'époques diverses.

Il faut que celui-ci taille dans un "marbre sans défaut". Les courts poèmes deviennent des bijoux d'orfèvre. On retrouve cette même approche dans les oeuvres de Théodore de Banville, qui remet en valeur les règles prosodiques dans Petit traité de versification française. Les poètes Parnassiens comme Leconte de Lisle, Sully Prudhomme ou Hérédia, refusant de traiter l'actualité politique...

5 pages - 1,80 ¤
<< < 2 3 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :