LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» 320011 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

46 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 > >>

Dans ses Scènes de la Vie Future, Georges Duhamel reproche au cinéma d'être « un amusement d'îlotes, un passe-temps d'illettrés ». Cette condamnation vous parait-elle justifiée ?

Note : 5.4/10

b) Il faut choisir les décors qui sont en rapport avec l'impression qu'on veut laisser. - Ex. : La Strada de Fellini, par des décors désolés, fait ressortir un sentiment de tristesse et de solitude. B. - La manière de les présenter. Il faut concentrer et condenser, avec le souci constant de transposer en images visuelles des conflits, des...

1 page - 1,80 ¤

À bas la nature, vive l'art ! (Jean-Michel Ribes, Musée haut, musée bas). Pensez-vous que l'art, en particulier la littérature, consiste forcément à tourner le dos aux beautés de la nature ? Vous vous référerez principalement à des textes de genres et d'époques variés, sans oublier d'évoquer d'autres formes d'expression artistique (peinture, sculpture, cinéma ... ).

Or, Emma est de toutes les villageoises d'Yonville celle qui demeure la plus intéressante, car si elle s'est prise au piège de la passion romanesque, c'est dans le livre qu'elle a puisé l'exigence de vivre qui a été la sienne. Le roman est source d'évasion contraire à la morale, mais il est aussi le lieu d'un apprentissage du...

2 pages - 1,80 ¤

Quelles sont les limites des adaptations cinématographiques des livres ?

la première adaptation en 1910, en film muet, par J. Searle Dawley     2)      Le suspense et l'intrigue littéraires sont souvent irreprésentable en totalité à l'écran.   Les adaptations cinématographiques sont souvent contraintes à des impératifs de durée et de budget, les empêchant ainsi de transmettre les moindres détails de l'intrigue d'une oeuvre littéraire, d'autant plus lorsque celle-ci est longue. Le réalisateur doit...

3 pages - 1,80 ¤

Georges Duhamel écrivait à propos du cinéma, dans les « Scènes de la Vie Future », ces lignes sévères : « c'est un divertissement d'ilotes, un passe-temps d'illettrés, de créatures misérables, ahuries par leurs besognes et leurs soucis. » Partagez-vous cette opinion ?

1° II est intégré aux mouvements artistiques. Le Surréalisme s'y est exprimé, comme en littérature, en peinture, en sculpture. Le Chien Andalou de Buñuel en est le témoignage. Des poètes en ont fait leur instrument d'expression, tels Prévert et Cocteau (Le sang d'un Poète, Orphée). 2° II possède un langage original. Duhamel affirme n'avoir aucun effort à accomplir au...

2 pages - 1,80 ¤

Ionesco écrit dans Notes et contre-notes : « Le comique n'est comique que s'il est un peu effrayant. » En vous appuyant sur votre expérience théâtrale et cinématographique, mais aussi sur les comiques dont vous connaissez les sketches, vous direz si cette affirmation correspond à l'idée que vous vous faites du comique ?

• D'autres oeuvres, en revanche, tentent d'éliminer l'angoisse en s'en nourrissant. Ainsi, toute une veine cinématographique en Italie dans les années 70 a-t-elle exploité l'ambiguïté d'un rire fondé sur les angoisses de la vie moderne (Pain et chocolat, La Terrasse, Nous nous sommes tant aimés...). Aux États-Unis, dans un autre registre, Woody Allen fait rire aux dépens de...

2 pages - 1,80 ¤

Pensez vous que ce sont les mêmes raisons qui attirent le public au théâtre et au cinéma ? Vous vous appuierez sur une expérience personnelle ?

  Le théâtre demeure, même si l'on tient compte de grandes mises en scène dans des stades requérant de très gros moyens, un spectacle mis en oeuvre avec de faibles budgets, et ne pouvant se reproduire à l'infini. Le film est définitif, et il peut  être vu partout dans le monde à l'identique, la pièce est toujours unique...

2 pages - 1,80 ¤

Dans son livre Au coeur du fantastique, publié en 1965, Roger Caillois, réfléchissant sur le fantastique au sens large (histoires extraordinaires, contes féeriques, récits de science-fiction, etc.), pense que ce dernier exprime « la tension entre ce que l'homme peut et ce qu'il souhaiterait pouvoir ». Vous commenterez ce jugement en vous appuyant sur des exemples empruntés à votre culture personnelle - littéraire, cinématographique.

La fiction dans les récits merveilleux permet d'extraordinaires exploits. Ex. : dans les romans de Chrétien de Troyes, exploits réalisés par les chevaliers de la Table Ronde et particulièrement Lancelot. • La mort elle-même n'est plus une limite infranchissable. Ex. : épreuve des Enfers dans les récits mythologiques de l'Antiquité. Orphée, vainqueur des Enfers : légende reprise par Nerval. 3. Etre un...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure les productions artistiques (cinéma, peinture, musique, littérature...) permettent-elles de « comprendre l'esprit » d'une époque ?

» Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron ; - ou dans l'Azur (MALLARME) : « Où fuir? Et quelle nuit hagarde Jeter, lambeaux, jeter sur ce mépris navrant ? - ou l'Après-midi d'un faune, qu'il soit poème ou morceau de musique ? L'immédiate compréhension de l'époque de ces poètes par l'intermédiaire de leurs textes n'est guère apparente ! II. Les révélations latentes...

4 pages - 1,80 ¤

En quoi la reprise dans une oeuvre (littéraire, cinématographique) d'une figure mythique peut-elle nous intéresser ?

  Le mythe, une chose vivante   _La critique littéraire moderne aime à souligner la ressemblance phonique entre l'étymologie grecque du mot « mythe », « mythos », avec le verbe latin « mutare », qui signifie se déplacer, se modifier. Les mythes, comme les sociétés, ne sont pas des figures figées, mais évoluent par croisement et par adaptation au milieu. Pour toute figure mythique, il est...

2 pages - 1,80 ¤
<< < 2 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :