LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

41 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 > >>

On a pu dire que le théâtre était, parmi les genres littéraires, le plus conventionnel. Après avoir précisé quelles sont les conventions essentielles que le théâtre impose, vous chercherez les raisons pour lesquelles le spectateur se soumet volontiers à ces conventions et accepte sur scène les fantaisies les plus débridées qu'il refuserait dans la vie réelle ?

Note : 8/10

» ·                           La vraisemblance : « l'esprit n'est point ému de ce qu'il ne croit pas » précise Boileau dans son Art poétique (chant III). ·                           La bienséance : les bienséances, dans un souci de ne pas choquer les spectateurs, excluent en principe de la scène tout ce qui (violence, amour) irait contre la morale établie ; les bienséances linguistiques interdisent au...

3 pages - 1,80 ¤

Faut il chercher le sens d'une oeuvre dramatique dans son dénouement ? Vous prendrez appuie sur les textes du corpus et vos études en classe.

Note : 5.4/10

Le choix du dénouement participe aussi d'un jeu avec les codes théâtraux et avec le lecteur   _ Le dénouement des comédies est codifié : il est préférable que la pièce se termine dans une tonalité d'allégresse générale (que tout le monde soit satisfait) et très souvent par un mariage : une très grande partie des comédies de Molière se...

2 pages - 1,80 ¤

On a pu dire que le théâtre était parmi les genres littéraires le plus conventionnel. Après avoir précisé quelles sont les conventions essentielles que le théâtre impose, vous chercherez les raisons pour lesquelles, selon vous, le spectateur se soumet volontiers à ses conventions et accepte sur scène les fantaisies les plus débridées qu'il refuserait dans la vie réelle ?

N'allez pas croire qu'il suffit de retrouver le ton de la vie. D'abord dans la vie le texte est toujours si mauvais ! Nous vivons dans un monde qui a complètement perdu l'usage du point-virgule, nous parlons, tous par phrases inachevées, avec trois petits points sous-entendus, parce que nous ne trouvons jamais le mot juste. Et puis le...

3 pages - 1,80 ¤

L'un des ressorts de la tragédie est l'émotion tragique qu'elle doit inspirer au spectateur, mais elle bannit toute forme de violence visuelle sur scène. En prenant appui sur plusieurs récits dont essentiellement celui de la mort d'Hippolyte, vous chercherez en quoi un récit oral peut susciter plus d'émotion que la représentation de la scène qu'il rapporte.

                        B- La mort d'un héros • Dans la tirade de Théramène, Hippolyte est présenté comme un chef. Cf. « autour de lui » ; « sa sa voix » ; « ses gardes »... > respect... • Récit épique : Hippolyte devient un héros. Cf. « Hippolyte lui seul, digne fils d'un héros » ;  « l'intrépide Hippolyte ». • Théramène évoque les souffrances du jeune homme. « votre malheureux fils » ; « ce héros expiré ». •...

2 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette réflexion de d'Alembert (Réflexions sur la poésie) : « Quand on prend la peine de lire des vers, on cherche et on espère un plaisir de plus que si on lisait de la prose » ?

Et dans les poèmes modernes, l'absence de ponctuation, la longueur variable des vers, les appositions brutales donnent au texte un caractère hermétique. Le vocabulaire ne facilite pas la compréhension : jusqu'à la période romantique, les «mots nobles » sévissent dans les vers ; et bien que Victor Hugo ait mis « un bonnet rouge au vieux dictionnaire »,...

3 pages - 1,80 ¤

La recherche de l'aventure vous paraît-elle déterminée par le goût du risque ou bien par la force de l'imaginaire ?

L'aventurier qui pari ne cherche pas à gagner quoi que ce soit: il part pour partir, pour exercer sa liberté absolue. Et c'est ainsi que Claude Roy constate que «les conquérants de Tailleurs sont les conquérants de l'inutile ». Dans un monde où la rentabilité et l'utilité sont des maîtres mots, l'aventure est bien un défi lancé par...

3 pages - 1,80 ¤

On a pu dire que le théâtre était parmi les genres littéraires, le plus conventionnel. Après avoir précisé quelles sont les conventions essentielles que le théâtre impose, vous chercherez les raisons pour lesquelles, selon vous, le spectateur se soumet volontiers à ces conventions et accepte sur scène les fantaisies les plus débridées qu'il refuserait dans la vie réelle ?

C'est joli la vie, mais cela n'a pas de forme. L'art a pour objet de lui en donner une précisément et de faire, par tous les artifices possibles - plus vrai que le vrai. II)            Le plaisir et l'intérêt du spectateur Si le théâtre est fondé sur un ensemble de « conventions », il n'est pas pour autant toujours « conventionnel », proposant souvent des...

3 pages - 1,80 ¤

Que recherchez-vous dans un werstern ? Le cow-boy est-il mort ?

-N. Granville souligne que la défense des Indiens a changé l'orientation du western, le privant de ses « méchants » traditionnels, tels qu'ils apparaissaient par exemple dans La chevauchée fantastique de John Ford. Les chefs indiens les plus célèbres - Cochise, Géronimo et Sitting Bull - ont eu leurs défenseurs qui les ont peints humains. Arthur Penn avec...

2 pages - 1,80 ¤

Vous supposerez qu'après la mort de Pascal, un janséniste, son ami, consigne dans ses Mémoires les impressions qu'il éprouve et les souvenirs qu'il tient à fixer. Il rappelle d'abord les services que Pascal a rendus à la cause de Port-Royal; il caractérise l'ardeur avec laquelle Pascal a cherché la vérité dans ses « conversions » ; il parle du livre ébauché par Pascal en vue d'ébranler les indifférents et de les ramener à Jésus. Enfin, il cite quelques-unes des Pensées, pour en montrer toute la beauté.

en 1654, dans la nuit du 23 novembre, lorsqu'il a connu l'extase de ceux qui sont frappés par la grâce et s'est donné tout entier à Jésus. II. L'Apologie de la Religion chrétienne, elle aussi, a été une oeuvre consacrée au triomphe de la Vérité, car elle l'établit : 1. Par des arguments indirects, et notamment en montrant que l'homme,...

1 page - 1,80 ¤
<< < 2 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :